Des reformes dans le système algérien à partir de Tlemcen, Capitale de la culture islamique

9

ALGÉRIE (Tamurt) – Un journal arabophone proche du sérail rapporte aujourd’hui, 27 mars 2011, que le Président Bouteflika s’adressera aux Algériens le 16 avril prochain, à l’occasion de l’inauguration de la manifestation culturelle « Tlemcen, Capitale de la culture islamique ».

L’occasion choisie pour annoncer les reformes politiques et un remaniement ministériel dans le système réaffirme la politique islamiste du Président algérien Bouteflika.

Décidément, la course au leadership sur l’islam demeure la seule ligne de démarcation entre le pouvoir algérien et les islamistes.

Ainsi le lieu choisi par le Président algérien est la ville Tlemcen, située à 520 km au sud-ouet d’Alger et à 76 km à l’est de la ville marocaine d’Oujda, à l’occasion de l’inauguration d’une manifestation islamique et la date choisie est le 16 avril, c’est à dire, 4 jours avant les grandes manifestations en Kabylie, à l’occasion du Printemps berbère 1980 et du Printemps noir 2001.
Le commun des mortels comprendra que cette tempête dans un verre d’eau à laquelle le pouvoir s’attelle, d’ors et déjà, n’est qu’un subterfuge pour faire diversion de l’exigence de liberté que les peuples d’Algérie réclament.

Le vent de liberté qui souffle sur l’Afrique du nord ne semble pas encore inquiéter les généraux algériens.