Des villageois répondent à El Hadi Ould Ali : « Nous brûlerons nos cartes de vote le 17 avril prochain »

10

KABYLIE (Tamurt) – Les déclarations d’El Hadi Ould Ali, inamovible directeur de la culture à Tizi-Ouzou, sur le soit disant soutien des comités de village à la candidature de Bouteflika a déclenché des réactions de certains comités et citoyens. Ils ont dénoncé à l’unanimité ce relais du régime au niveau local qui parle au nom de tous les Kabyles.

« El Hadi a le droit de soutenir celui qu’il veut, par conviction ou par opportunisme, on s’en moque, mais il n’a pas le droit de parler au nom des comités de village. Il a commis un véritable sacrilège en disant que les comités à Tizi-Ouzou sont tous derrière Bouteflika », nous a déclaré ce matin un jeune à Draâ El Mizan.

D’autres citoyens de cette région ont affirmé qu’ils comptent brûler leurs cartes de vote le jour du scrutin, le 17 avril prochain, devant les bureaux de vote. « Pour bien répondre à cet opportuniste d’El Hadi, nous avons décidé tout simplement de brûler collectivement nos cartes de vote que l’administration nous a envoyé sans même les demander. Nous allons filmer ces scènes et nous allons les poster sur les réseaux sociaux et Youtube, car on sait bien que la presse du pouvoir ne montrera que les personnes qui auront voté », a ajouté notre interlocuteur qui compte, avec d’autres amis de sa région, se constituer en collectif pour organiser des actions similaires.

Le rejet de la prochaine élection en Kabylie est très profond cette fois. Toutes les tendances politiques convergent vers un rejet total de cette élection.

R.Moussaoui

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici