Le détenu politique Baba Nedjar risque de mourir !

1

MZAB (Tamurt) – Le Mozabite, Ahmed Baba Nedjar, détenu injustement depuis 2005 par le régime raciste d’Alger risque de mourir en prison. Ses jours sont en danger, selon plusieurs militants Mozabites qui ont tiré la sonnette d’alarme, à l’image du docteur Fekhar.

En grève de la faim depuis 96 jours, le prisonnier est hospitalisé à l’hôpital de Medea et refuse de mettre fin à sa grève tant qu’un nouveau procès équitable n’est pas programmé pour démontrer son innocence. Baba Nedjar, qui n’est pas à sa première action de protestation et de grève de la faim, semble être déterminé cette fois-ci.

Arrêté en 2005 pour un crime qu’il n’a jamais connu, il a été condamné à mort en 2006 puis à vie en 2009. Le juge n’a aucune preuve dans une affaire d’un homme brûlé vif lorsqu’il avait condamné Nedjar, militant actif du FFS et de la cause Amazighe.

Dans son dossier d’inculpation on ne trouve que le fait de posséder une moto qui brûle avec de l’essence, même liquide dont a été brûlée la victime. Pas plus que ça. 12 ans après, et de fond de sa cellule, le jeune militant du FFS continue a crier à qui veut l’entendre qu’il n’a rien à avoir dans cette affaire. Son parti, le FFS, l’avait soutenu jusqu’à 2009, avant de le lâcher. Livré à lui même, Baba Nedjar continue son combat tout seul!

Ravah Amokrane

1 COMMENTAIRE

  1. Plus arabisés et islamisès que les mzabs on meurt….Une fiertè du baath fln l’assimilation elevèe à dogme que le mak nous distille

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici