Le détenu politique mozabite Smaïl Abouna sera jugé ce 18 fevrier

0
Mozabites
Mozabites

MZAB (Tamurt) – En détention préventive depuis 27 mois, le détenu politique mozabite, Smaïl Abouna sera jugé ce 18 fevrier par le tribunal de la ville de Medéa. Les services de sécurité l’ont arrêté le 02 décembre 2015 suite à la découverte chez lui… d’un drapeau amazigh.

Le procureur et les services de sécurité ont fabriqué tout un dossier contre lui en l’accusant, entre autres, d’appeler à la prise d’armes pour  faire chuter le régime en place. Smaïl Abouna qui n’est qu’u simple militant de la cause amazigh et des droits des Mozabites n’a absolument rien fait qui nécessite même son interpellation. Son frère,Salah Abouna, qui est actuellement réfugié politique en Espagne, a été condamné à mort par contumace par le tribunal de Medea.

Donc même Smaïl, poursuivi lui aussi pour les mêmes chefs d’inculpation, risque une longue peine de prison. Le régime algérien continue de c’acharner contre la minorité Mozabite qui revendique ses droits identitaire et qui pratique un islam qui n’est pas du même courant que celui des Algériens.

Ravah Amokrane