Deux hommes assassinés pour quelques dinars

0
Meurtre pour une place de parking
Meurtre pour une place de parking

ALGÉRIE (Tamurt) – L’absence de l’autorité de l’état algérien fait que tout le monde peut s’ériger en maître en tout lieu. C’est le cas de ces jeunes qui s’autoproclament gardiens de parkings dans toutes les cités et plages algériennes. Et gare à celui qui refuse de s’acquitter des droits de stationnement ! 

Ce weekend, dans l’une des plages de Bousfer, sur la côte oranaise, un loueur de parasols a froidement assassiné un père de famille qui refusait de louer un parasol. Un autre père de famille a été assassiné, devant son petit garçon, par un gardien de parking dans la ville de Skikda, à proximité de l’hôtel Terminus. Ce père de famille avait refusé de payer l’argent exigé par ce « parkingueur» et il l’avait payé de sa vie.

Malgré l’interdiction « officielle » de parkings payants au niveau des plages et des artères de la ville, des jeunes malabars, armés de gourdins visibles et de couteaux invisibles, continuent à imposer leur loi, à travers toutes les villes d’Algérie, en se faisant payer les droits de stationnement et même d’accès aux plages au vu et au su de tout le monde.

Amaynut