Soutien au Dr Fekhar: Rencontre avec le collaborateur de la sénatrice Evelyne Yonnet

1

PARIS (Tamurt) – Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, Yacine Cheraiou, porte-parole du Comité de Soutien au Dr Fekhar et à ses codétenus et Belaid Ait Meziani, président de l’association Taddart, militant autonomiste kabyle et membre comité de suivi du collectif National des Amazighs de France (CNAF), ont rencontré le 23 janvier 2017, Thomas Vigot, le collaborateur parlementaire de la Sénatrice Evelyne Yonnet Salvator.

 

Yacine Cheraiou, porte-parole du Comité de Soutien au Dr Fekhar et à ses codétenus et Belaid Ait Meziani, président de l’association Taddart, militant autonomiste kabyle et membre comité de suivi du collectif National des Amazighs de France (CNAF), ont rencontré le 23 janvier 2017, Thomas Vigot, le collaborateur parlementaire de la Sénatrice Evelyne Yonnet Salvator, afin de porter une fois de plus la voix du Dr Fekhar qui se trouve dans un état critique suite à sa cinquième grève de la faim.
Cette rencontre, initiée par M. Ait Meziani, a été un grand moment d’échange. Dans un premier temps, Mr Cheraiou a présenté le cas du Dr Fekhar en retraçant au collaborateur les différentes étapes de son incarcération sans oublier ses codétenus dont 3 sont décédés. Le porte-parole du Comité de soutien est revenu sur les 5 grèves de la faim que le militant des Droits de l’Homme a entamées durant les 18 mois passé derrière les barreaux, la dernière remontant au 3 janvier dernier et l’a conduit à l’hôpital dans un état grave. M. Cheraiou a également énuméré les différentes manifestations organisées par le Comité de Soutien (marche, rassemblements) et les différentes personnalités rencontrées afin d’alerter la communauté internationale (président d’honneur de la Ligue des Droits de l’Homme, M. Tubiana ; de nombreux députés dont Noel Mamère ; interventions télévisées, radio ; communiqués dans la presse…). Le cas militants du Mouvement pour l’Autonomie du Mzab réfugiés au Maroc, Khodir Sekouti ainsi que Salah Abouna a également été évoqué sans oublier les intimidations que l’avocat du Dr Fekhar, Me Dabouz, subit depuis des mois. Le collaborateur de la Sénatrice a manifesté un grand intérêt quant au cas des détenus mozabites et plus particulièrement du Dr Fekhar et a fait part du soutien de la sénatrice.
Dans le même registre où les droits de l’Homme en Algérie sont bafoués, l’inculpation de Slimane Bouhafs, un kabyle de confession chrétienne a été dénoncée par M. Ait Meziani. D’ailleurs, ce dernier a interpellé M. Vigot afin de lui signifier l’étonnement des Amazighs en général et des Kabyles en particulier quant à la célébration de Yennayer par la Mairie de Paris où Mme Hidalgo a invité l’Ambassadeur Algérien, alors l’Algérie, au même moment, procédait à la répression de la marche de Tuβiret et à l’arrestation de militants souverainistes kabyles dont l’ancien président du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie.

pixlr_20170123232051989

15895050_1744907795828574_1695810741462006630_n

Pour finir, c’est la circulaire de la Ministre de l’Education qui a été évoquée à savoir l’enseignement de l’arabe dès le Cours Préparatoire en excluant le Tamazight de l’enseignement des langues et cultures d’origine et pourtant, plusieurs rapports officiels affirment que Tamazight (langue berbère) est la deuxième langue parlée en France après le français et que la communauté amazighe de France représente au moins la moitié de l’immigration nord-africaine. Mr Ait Meziani a informé le collaborateur de la Sénatrice qu’une pétition avait été lancée à l’initiative du Collectif National des Amazighs de France.

téléchargement (8)

Après ces échanges fructueux, il a été convenu, prochainement, d’une rencontre avec la sénatrice Mme Yonne Salvator.

 

Le 23 janvier 2017

Yacine Cheraiou

Belaid Ait Meziani