Des dizaines d’hectares consumés par le feu à Chemini

0
incendie

CHEMINI (Tamurt) – Un incendie s’est déclaré ce vendredi en début d’après-midi et a ravagé des dizaines d’hectares de forêt sur les hauteurs des villages Tissira, Louta et At Zadi dans la commune de Chemini. En l’espace de quelques heures, cet immense incendie a consumé tout sur son passage au grand dam des villageois qui n’ont pu qu’assister impuissants devant l’ampleur des dégâts.

Le feu s’est déclaré dans cette zone fortement boisée, presque impénétrable, peuplée d’eucalyptus, de buissons, d’olives, d’oléastres… Ces espèces très inflammables nourrissent les flammes qui atteignent plusieurs mètres de hauteur et sont visibles à partir des villages environnants. Leur ampleur et leur progression fulgurante avaient suscité l’inquiétude des habitants. Fort heureusement, l’intervention des éléments de la protection civile, dépêchés depuis la caserne de Sidi-Aïch, a permis de neutraliser le feu tard dans la nuit.

En période estivale, la menace récurrente de départs de feux tend à prendre une importance fulgurante au vu de la surexploitation ayant fragilisé les forêts et les prive de sa résistance naturelle aux incendies. Les forêts reconstituées, denses et uniformes typiques de la Kabylie offrent un terrain de choix pour les immenses incendies que l’on connaît. Les arbres âgés dotés d’une épaisse écorce résistante aux flammes, deviennent extrêmement rares, et plus rien ne peut opposer une barrière efficace au feu. Le maintien ou le développement des activités agricoles et sylvicoles qui, garantes de l’entretien des espaces et des équilibres socio-économiques locaux, doivent être au cœur des réflexions visant à donner une valeur nouvelle à la forêt et à contribuer à sa protection.

Amnay