Djamel Zenati rallie le clan de Benflis : La trahison de trop !

42

KABYLIE (Tamurt) – Ce qui n’était qu’une simple rumeur vient d’être confirmé. Djamel Zenati, un des illustres acteurs du mouvement culturel berbère, a rallié le pouvoir ! Il a opté pour le clan de Benflis.
Les personnes qui l’ont vu hier au meeting d’Ali Benflis à Tizi-Ouzou accompagner ce candidat pour la prochaine élection ont été stupéfaits.

Zenati, ancien détenu d’avril 1980 a assumé son choix sous le motif que Benflis «incarne l’espoir et le changement démocratique ». La volte-face de Djamel Zenati, connu pour sa lucidité politique et surtout sa radicalité au sein du FFS, a surpris tout le monde.

Zenati qui s’est retiré du FFS justement en reprochant, à ce parti, ses connivences avec le régime, a fait pire ! Pour mémoire, Ali Benflis, enfant du système, était le premier ministre de Bouteflika lors des évènements de la Kabylie entre 2001 et 2003.

A cette époque Benflis avait qualifié les Kabyles de « soldats à la solde de l’étranger » et glorifié les gendarmes qui ont tué avec des balles réelles 127 jeunes Kabyles civils.
C’est ce même Benflis qui a signé le décret raciste et régionaliste d’interdiction aux Kabyles de marcher sur Alger. Ce décret est,d’ailleurs, toujours en vigueur.

C’est la trahison de trop pour la Kabylie. Zenati, au lieu de se rapprocher de l’opposition en cette période cruciale, a préféré emboîter le pas aux renégats, à l’image de Khalida Toumi, Amara Benyounès, El hadi Ould Ali, pour ne citer que ceux là. Notons que même le député du FFS, Khaled Tazagahrt, qui a démissionné de son parti, a rejoint l’UDR !

Les trahisons qui frappent le peuple kabyle depuis la nuit des temps ont toujours été un obstacle pour franchir le pas vers la liberté !

Saïd F

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici