A cause de la corruption, les transitaires et les douaniers ferment durant le ramadan

7

ALGER (Tamurt) – L’hypocrisie de certains algériens qui se présentent comme « musulmans pratiquants » n’a pas de limites. La plus part des agents transitaires d’Alger ferment leurs bureaux et prennent un congé forcé durant le mois de carême.

La raison n’est pas pour les difficultés à travailler durant cette période de jeûne, mais simplement  pour se donner une nouvelle virginité et ne pas se mouiller dans des affaires de corruption durant cette période. «  Mon patron nous oblige à prendre un congé chaque année durant ce mois de ramadan. Etant donné que de par notre métier, nous somme liés de près comme de loin à la corruption et qu’aucune transaction douanière ne peut s’effectuer sans de pots de vin, les patrons et les agences de transactions douanières, se prétendant « musulmans pratiquants », s’abstiennent de cette pratique le temps d’un mois alors que le reste de l’année cela ne les gên pas », nous a expliqué un déclarant en douane qui exerce son métier dans ce domaine à la ville d’Alger.

Notre interlocuteur nous explique que des sommes colossales sont versées par les importateurs aux douaniers pour la moindre transaction. Les douaniers algériens donc ne sont musulmans que durant un mois dans l’année, le reste du temps, ils préfèrent remplir leurs poches illégalement !

L’hypocrisie des algériens ne se limite pas au secteur douanier. Il parait que même les prostituées cessent leurs activités durant le mois de carême.

Lounès B.