Drapeau amazigh : l’université de Bgayet en grève illimitée

9
Université de Vgayet
Université de Vgayet

KABYLIE (TAMURT) – Les étudiants et tout le personnel de l’université « Abderrahmane Mira » de Bgayet sont entrés en grève illimitée depuis hier, mercredi. Ce mouvement de protestation promet de s’inscrire dans la durée si tous les détenus incarcérés pour avoir brandi le drapeau amazigh ne sont pas libérés dans les meilleurs délais et surtout sans conditions.

Cette action de protestation s’ajoute aux différentes marches qu’abrite la ville de Bgayet notamment chaque vendredi et tous les mardis. La première journée de cette grève illimitée a été ponctuée hier par de nombreux sit-in de protestation observés par les étudiants de la même université notamment dans les trois campus de cette dernière. La décision d’avoir recours à ce débrayage ouvert a été prise suite à l’annonce du verdict d’une année de prison dont six mois fermes assortie de 20 000 DA contre les détenteurs de drapeaux amazighs suite à leur jugement par le tribunal de Sidi Mhamed mardi dernier.

Hier, cinq autres détenteurs de drapeaux amazighs ont été jugés par le tribunal de Bainem qui les a acquittés. Des scènes de grande joie ont éclaté devant le tribunal de Bainem et peu après devant la prison d’El Harrach où les membres des familles des détenus libérés ainsi que des militants les attendaient pour les accueillir. Les mêmes scènes de liesse étaient au rendez-vous également dans la région de Haizer (wilaya de Bouira) où habitent trois des cinq détenus libérés hier.

Tarik Haddouche

9 COMMENTAIRES

  1. @mohand, Ennagh a mouhand aghyoul thamuthik thoughal dhel hidjaz. Yadjouz el djouz aguendouz.

    S’il y a un dieu qui ne parle pas Kabyle, alors c’est un diable! Ils vous ont hypnotisé et vous croyez nous arabiser à votre tour, parce que le coraann dit que quand vous propagiez l’islam allah vous lave des péchés. C’est la raison de la poussée de tant de mosquées les criminels ont visiblement beaucoup à se faire pardonner. boutef et sa junte avaient meme offert en sacrifice une mosquée géante à alger pour les chinois, pour mettre dedans Ighyel arabisés pendant que lesintelligents se mettent des centaines de milliards$ dans les banques offshore.

  2. Vive la kabyle en général le milieu estudentine est riche danc c ‘est un tournant du hirak les gens savent bien que larab est pour la prière seulement mais nous c’ est des amazigh la liberté elle meure jamais votre sketch ya si lgayed il s’arrête quand

  3. Azul
    Un Kabyle du pays me dis : « taaravt d awal n Rebbi » ! Nigh- nekk i wergaz agi: i tmazight macci d awal n Rebbi , i tefransist, macci d awal n Rebbi ? atg,… Dgha inna-k ula d netta : « iiihi, s tidett, nigh-ak id ka,ka gi. wammag ghur-k lheqq agma !

  4. texte corrigé
    Le fronton des « universités kabyles porte le symbole de leur humiliation panarabiste coloniale

    Regardez le haut de la façade de l université de tizi ,de celle de vguyet ou de bouira ,le texte nommant l’université est en écriture coloniale « arabe » ,tout en haut .Le texte écrit en tamazight,tifinagh,est en dessous au même niveau que celui en langue française.
    Cette disposition est une humiliation à l’identité amazigh et kabyle de la kabylie car celà place tamazight,pourtant langue autochtone,comme langue étrangère sur sa propre terre .
    Ce texte écrit en arabe,langue coloniale,impose aux kabyles la légitimité coloniale et son joug panarabiste
    Un symbole colonial qui porte le drapeau ravageur de la colobisation arabe.
    Une honte d’appartenir à un peuple amazigh et kabyle en particulier qui place haut ,sur le fronton de ses universités, l objet de sa condition d humilié colonial par l’arabisme ,c’est une forme d allégeance à la colonisation asiate panarabiste d’une « certaine élite intellectuelle », relative ,car en définitive ,les pauvres universités kabyles sous le joug déliquescent et ravageur de la colonisation arabe sont appelées à tort universités car classées parmi les derniéres dans le monde du savoir
    Arrêtons l hypocrisie ,les imazighénes et les kabyles en particulier ne sont pas DES HOMMES LIBRES!

  5. nayant pas peur des armes maho pendant la guerre du vietname a dit aux amériquins que vos missiles c’est des tigres en papier ont est connus à l’échelle internationale l’etat major fait de l’intimidation si vous ne restez pas sage on vous bombardera c’est du vent.

  6. Désarabetiser les départements de Vgaieth et thizi, à commencer par le fronton des universités pollués par ce charabia puis les administrations.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici