Droit de réponse de Nordine Ait Hamouda : « On ne peut pas être un homme des grands moments et de basses combines ».

5
Mise au point de Nordine Ait Hamouda :
Mise au point de Nordine Ait Hamouda : "On ne peut pas être un homme des grands moments et de basses combines".

KABYLIE (Tamurt) – Suite à la pubication par Tamurt d’un certain nombre d’articles relatifs au conflit opposant le RCD à Noredine Ait Hamoud, ce dernier vient de nous adresser un droit de répnse que nous publions ci-après dans son integralité.

Le président du BR, que je plains,  vient pour une fois assumer les actes des autres et signer une déclaration venue d’ailleurs. Je commence par dire que ce P/APC qui a beaucoup de choses à révéler, aura bientôt l’occasion et une tribune pour parler publiquement au tribunal puisqu’une action en justice est engagée contre lui.

On me reproche de mobiliser plus de 79 élus contre la structure (Ce qui en soi est une insulte à l’encadrement militants et élus du parti) et voilà qu’on me fait ordonnateur des élus FLN que « eux » lavent de tout soupçon, puisque d’après les analyses et l’enquête de ces sieurs, les voix du FLN  assurées par l’oncle – chef de Qasma – du candidat frustré, étaient acquises et ce sont les voix des élus (traitres) qui ont fait la différence, tristes potiches qui accablent les nôtres et innocentent les adversaires !!. Je vous renvoi au message sans signature, adressé aux militants par ce BR (Bon à Rien), censé être une note interne et non publique.

Au jour d’aujourd’hui,  je suis organiquement militant puisqu’aucune sanction disciplinaire n’a été prononcée à mon encontre, je défis ces sieurs d’appliquer le règlement intérieur du parti et me convoquer en commission de discipline ou commission nationale des conflits, bien que je suis certain qu’ils n’auront pas le courage d’être confrontés à leur propres défaillances auxquelles ils savent que j’apporterai les preuves éclatantes de leurs magouilles. (Voir ci-joint le doc section Iboudrarene).

Pour les trois présidents du BR qui se sont succédés, vous savez très bien qui est qui, et avec qui j’étais appelé en renfort à Aghribs. Par respect aux cadres honnêtes  qui ont eu à occuper  ce poste, je ne dirais pas plus.

Vous parlez de circonstances dans lesquelles je suis venu au RCD, je vous rappelle que je suis membre fondateur de ce parti, aussi de la ligue algérienne des droits de l’homme, et créateur de la première association des fils de chahids, j’ai payé de ma liberté pour mon engagement étant détenu de Berouaguia contrairement à certains chantres de la démocratie de la 25 heure.

je suis l’un des premiers patriotes à avoir pris les armes contre le terrorisme sur recommandation de Said Sadi.

 Je suis celui qui a abandonné tous les privilèges pour la militance contrairement à ceux qui ont eu tous les privilèges par la militance.

Les militants sincères savent ce que j’ai apporté à mon parti, les cadres peuvent temoigner et même les murs des bureaux dans lesquels vous êtes installés confortablement peuvent parler.

J’affirme que mon combat s’inscrira dans et pour le RCD authentique, par devoir de mémoire envers tous les militants sincères qui ont payé le prix de leur engagement par leur sang et certains par leur vies. J’appelle tous les militants à rester mobilisés et vigilants et de ne jamais céder aux intimidations et autres menaces d’exclusions arbitraires. Une lettre leur sera bientôt destinée. Soyez rassurés que nul ne pourra ébranler notre détermination à combattre toutes les dérives que certains voudraient faire subir à notre parti pour des fins inavouées et ambition personnelle.

« A WIN IJJEBDEN AMRAR, IXEFIS ATA DA GHURI ».  Toi qui tire la corde, son bout est chez moi.

Nordine Ait Hamouda, membre fondateur du RCD, ex député et vice président de l’APN

Mise au point de Nordine Ait Hamouda : "On ne peut pas être un homme des grands moments et de basses combines".

Mise au point de Nordine Ait Hamouda adressée à la presse