EATIT de Draâ Ben Khedda : y a-t-il détournement aux œuvres sociales de l’entreprise ?

0
EATIT de Draâ Ben Khedda
DRAA BEN KHEDDA (Tamurt) – Y a-t-il détournement aux œuvres sociales de l’entreprise nationale des textiles industriels et techniques (EATIT) de Draâ Ben Khedda ? En tout cas, les 650 travailleurs de cette entreprise, en grève depuis, rappelons-le, le 4 de ce mois, sont persuadés que la gestion financière  desdites œuvres sociales est loin d’être saine.
Et preuve, ils ont décidé de saisir la justice pour que toute la lumière soit faite sur ce dossier. Le recours à la justice, selon les grévistes a été décidé, après l’échec aujourd’hui des pourparlers entre eux et le directeur des ressources financières (DRH), dépêché sur les lieux de la grève par la direction générale de l’EATIT dont le siège se trouve à Alger.
Il est également à retenir que les ateliers de l’EATIT de Draâ Ben Khedda fabriquent du tissu brut pour l’armée algérienne. On croit savoir aussi que l’armée algérienne détient certains droits sur cette entreprise textile.  Cela veut dire que l’institution militaire est tenu de se mêler de ce dossier, et ce au moins pour deux raisons. La première : les ateliers de production sont à l’arrêt depuis plusieurs jours ; ce qui laisse entendre que les magasins vestimentaires de l’armée peuvent se retrouver vides à l’avenir si naturellement les ouvriers n’ont pas repris le chemin des ateliers.
La deuxième :  Les voleurs et autres personnages prêts à chercher un sou dans le pelage d’un rat ne doivent pas avoir l’honneur de travailler dans cette entreprise.
De Tizi-Ouzou, Saïd Tissegouine

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici