Eau potable : Bouzguen sera alimentée à partir de Bougie

1

BOUZGUEN (Tamurt) – Devant la complexité du problème de manque d’eau potable que vivent les citoyens de toute la région de Bouzguen, située à soixante-dix kilomètres à l’est du chef-lieu de la wilaya de Tizi-Ouzou, une solution provisoire semble avoir été trouvée. Il s’agira d’alimenter des villages de la commune de Bouzguen en eau potable à partir du barrage de Tichy-Haf, dans la wilaya de Bougie.

La solution n’est pas venue des responsables locaux du secteur mais des représentants du ministère des Ressources en Eau. Ces derniers ont fait un déplacement dans la localité de Bouzguen, avant-hier, en présence du wali, Mohamed Bouderbali, à la veille d’une action de protestation qui devait avoir lieu dans la ville de Tizi-Ouzou et a été annulée à la dernière minute. L’action en question a été initiée par la coordination des comités de villages de la commune de Bouzguen puis annulée suite à la venue de la délégation ministérielle ayant proposé une solution concrète. D’ici là, il a été convenu de mobiliser douze camions citernes « qui effectueront des rotations quotidiennes à travers les villages concernés pour apaiser la souffrance des populations locales durant le reste de l’été ».

Pour sa part, le directeur de l’Algérienne des Eaux de la wilaya de Tizi-Ouzou a imputé la pénurie cruciale d’eau à la faible pluviométrie enregistrée durant l’hiver 2017. « Les villages de Bouzguen étaient alimentés auparavant à partir des forages réalisés sur l’Oued Boubhir et dont la capacité de production a été réduite à cause du manque de pluviométrie durant la saison hivernale écoulée », a laissé entendre le directeur de Tizi-Ouzou de l’Algérienne des Eaux (ADE).

Tahar Khellaf

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici