Une palte-forme pétrochimique pour Bougie

25

ECONOMIE (Tamurt) – C’est désormais officiel, Bougie aura son complexe pétrochimique. Il sera implanté à El Kseur, sur une assiette de terrain de 414 hectares.

Après une polémique ayant entouré ce projet dont l’éventuelle délocalisation a été mise en avant par les députés du FFS, le PDG de la Sonatrach s’est déplacé à Bougie, ce lundi, pour confirmer la réalisation dudit projet à Bougie.

Il reconnaîtra, à demi-mots, que le pouvoir d’Alger a toujours isolé la Kabylie. En effet, il dira que la Sonatrach a une dette envers la région du fait qu’elle devait disposer depuis les années 70 d’une raffinerie eu égard à sa position géostratégique. En outre, il rappellera le détournement d’un autre projet similaire au début des années 2000 vers une autre région.

Enfin un méga-projet pour la Kabylie lequel permettra la création de quelques trois mille emplois. Cette plate-forme qui va rassembler un ensemble d’unités qui produiront des matières premières à base de gaz liquéfié, sera mise en service en 2019.

Amaynut