Egypte : risque d’embrasement

0

« Une coalition de treize partis et mouvements islamistes égyptiens, dont celui des Frères musulmans, a rejeté samedi tout report du référendum sur le projet de Constitution qui divise le pays, réclamé par l’opposition au président islamiste Mohamed Morsi », a indiqué aujourd’hui l’AFP qui ajoute que « ces partis « insistent pour que le référendum sur la Constitution ait lieu à la date prévue (15 décembre ndlr), sans modification ni report » », selon un communiqué lu à la presse par le numéro deux des Frères musulmans, Khairat Al-Chater.
Ce refus risque d’embraser ce pays qui vit une grande instabilité tant il est divisé en deux : islamistes et laïcs.