El Hadi Ould Ali directeur de campagne de Bouteflika ?

0
El Hadi Ould Ali
El Hadi Ould Ali

KABYLIE (TAMURT) – El Hadi Ould Ali, ex-ministre de la Jeunesse et des Sports, sera-t-il rappelé par le clan présidentiel afin de mener le bateau de la campagne électorale dans la wilaya de Tizi Ouzou comme il avait déjà eu à le faire lors des élections présidentielles de 2014 ? Le fait qu’il ait été démis de ses fonctions de ministre était-il inscrit dans cette optique ?

La question est posée par de nombreux observateurs dans la wilaya de Tizi Ouzou à la veille de l’annonce de la candidature de Abdelaziz Bouteflika qui est synonyme d’une présidence à vie, bien entendu. Pour ceux qui ont tendance à l’oublier, il faut rappeler que Bouteflika est actuellement âgé de 81 ans ! Le rappel d’El Hadi Ould Ali pour diriger le directoire de campagne de Bouteflika dans la wilaya de Tizi Ouzou pourrait être confirmé dans la mesure où pour l’instant, il n’existe peut être pas d’autres personnes, au niveau local, qui ont les capacités phénoménales que détient El Hadi Ould Ali en matière de soumission, de docilité et de retournement de veste. En sachant que la réélection de Bouteflika le 18 avril prochain ne souffre d’aucun doute, la campagne électorale aussi bien à Tizi Ouzou que dans les autres wilayas, ne sera qu’une formalité. Il s’agira juste de quelques meetings à animer pour la forme à la maison de la culture « Mouloud Mammeri » par les premiers responsables des quatre partis de coalition présidentielle à savoir : Mouad Bouchareb du FLN, Ahmed Ouyahia du RND, Amar Ghoul du TAJ et Amara Benyounès du MPA.

Si El Hadi Ould Ali n’est pas sollicité pour prendre les rênes de cette campagne à Tizi Ouzou, cela voudrait dire que le clan de Bouteflika s’est définitivement débarrassé de lui sans doute après avoir vérifié à maintes reprises à quel point ce personnage est honni dans toute la région de Kabylie. Mais aussi, après l’avoir essoré à fond et à vie.

Tarik Haddouche