El Hadi Ould Ali veut infiltrer le MAK

16

KABYLIE (Tamurt) – Le ministre algérien de la jeunesse et des sports, qui est à vrai dire mandaté pour lutter contre le MAK, veut relever le défi de la mission que le régime lui a confié. Il s’agit, en effet, d’infiltrer le MAK, pour préparer des coups machiavéliques.

En effet, ce transfuge du RCD n’a fait qu’envoyer ses mercenaires « politiques » pour infiltrer le MAK. Un de ses hommes, n’est autre que son cousin maternel. Il s’agit d’Ahcen Aït Kaci. Un proche collaborateur d’El Hadi Ould Ali depuis sa nomination comme directeur à la maison de la culture de Tizi-Ouzou  et même actuellement au ministère de la jeunesse et des sports.

Ahcen Aït Kaci,  dit Ahcen Oujitoune et du même village qu’El Hadi, il se réclame du MAK et assiste même à certaines réunions du mouvement. Le soir venu, il remet les enregistrements audio à son patron et cousin, le ministre El Hadi Ould Ali. Plusieurs militants du MAK ont dénoncé ce suppôt d’El Hadi Ould Ali qui s’affirme du MAK mais qui trvaille au ministère et passe ses soirées avec El Hadi Ould Ali, le plus grand traître kabyle de l’histoire contemporaine.

D’autres personnes qui activent au profit des services de sécurités essayent de se rapprocher du MAK. Notre rédaction mène une enquête minutieuse à ce propos. Leurs noms, avec photos et portrait détaillés seront publiés tout prochainement.

Lounès B