Election du drapeau kabyle à Maraghna – Un autre défi relevé par le MAK

0

Après Tifrit village hautement symbolique de l’illustre militant Muhend u Harun, c’est autour de Maraghna qui a enfanté l’infatigable et incorruptible maquisard Ferhat Mehenni, d’abriter une nouvelle de cession de vote du drapeau kabyle, dédiée à Ameziane Mehenni, assassiné le 19 juin 2004 par les services algériens en France.

L’évènement a été historique. La mobilisation populaire paye. Elle a permis au MAK de relever un autre défi face à un pouvoir qui ne jure que par l’extinction de la Kabylie et de son peuple.
En effet, ce vote est un acte révolutionnaire et libérateur. Le nom de « Maragna », au même titre de celui de « Tifrit », sera inscrit en lettres d’or dans l’histoire de la Kabylie.

Cette élection a suscité un engouement populaire à la hauteur de l’événement. Un kabyle venu d’Ait Smail (département de Bougie), a déclaré : je viens d’effectuer mon pèlerinage en accomplissant mon devoir patriotique à travers ce vote de dignité et de liberté. »
La participation féminine est à saluer. Même les vieilles femmes qui ont vécu la guerre d’Algérie ont accompli leur devoir patriotique.

Après Tifrit, Maraghna, ça sera au tour du village de Taqervust, dans la commune d’aghvalou, à Tuβirett (Bouira) d’organiser une nouvelle cession le 27 juin.
« Chaque village est à lui seul une république ». Décidément, Ferhat Mehenni ne s’est pas trompé. Honneur à Taddart n Leqvayel qui incarne la résistance et la liberté.

De Maraghna, Lila.info