Election présidentielle en Algérie : Le recrutement des voyous a commencé à Tizi-Ouzou par Saïd Bouteflika

9

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Devant le rejet presque quasi-total de la population de Tizi-Ouzou de la prochaine élection présidentielle, où même les opportunistes n’osent pas s’afficher, les relais du régime au niveau local, notamment ceux de clan de Bouteflika, n’ont d’autres choix que de faire recours aux services de voyous et de repris de justice.

Une somme de 10 milliards de centimes a été débloquée par les frères Haddad qui gèrent l’empire des travaux publics, pour payer les barons de la drogue, les dealers, des prostituées et des proxénètes afin de mener une campagne en faveur du « candidat alité ».
L’information a été confirmée par plusieurs sources, dont certains opportunistes mécontents de n’avoir pas bénéficié d’une somme d’argent aussi importante que 2009.

D’ailleurs, les partisans de Bouteflika ont si peur de la réaction de la population locale que la permanence de Bouteflika est installé dans le lointain quartier des Corbeaux, à l’Hôtel Fayçal plus exactement.
Aux alentours de cet hôtel, des repris de justice, des voyous et des va-nu-pied tout de bord font la garde. Les proxénètes ont aussi abandonné momentanément leur fonction initiale pour se donner entièrement, l’espace d’une campagne à la politique, à leur manitou !

Les partisans de Bouteflika n’ont pas donné signe de vie pour le moment à Tizi-Ouzou. Ils sont restés dans les hôtels pour le moment.
Ils ont certainement peur de la vindicte populaire, en dépit de la surveillance policière dont ils bénéficient.

Saïd F