Elections municipales à Tizi Ouzou : La majorité des candidats n’ont pas de niveau

0
élections

TIZI OUZOU (Tamurt) – Une autre réalité amère concernant les prochaines élections municipales qui se tiendront jeudi prochain dans un climat d’indifférence totale de la part de la population : le niveau d’instruction des candidats. En effet, un  simple survol des listes des candidats aussi bien à l’APW (Assemblée Populaire de Wilaya) qu’aux APC (Assemblées Populaires Communales) fait ressortir que les candidats en question sont loin d’avoir le profil requis afin d’assumer des responsabilités telles que la gestion des affaires de la commune et de la wilaya.

D’ailleurs pour dissimuler des CV souvent indigents, les concepteurs des listes se limitent à ajouter, à côté des noms des candidats, la profession de fonctionnaire. Par fonctionnaire, il faut donc comprendre toute sorte de métier, allant d’un cuisinier dans une cantine scolaire à un agent de sécurité dans une compagnie d’assurance. Il y a même une liste à l’APW de Tizi-Ouzou qui propose en même temps une cadre et son agent de sécurité, côte à côte. Des chauffeurs de fourgons de transport public de voyageurs sont également nombreux sur les listes des candidats ainsi que des enseignants de langue arabe à l’école primaire, etc. Pis encore, la majorité des candidats figurant sur les listes en question le sont juste pour la forme, uniquement pour compléter la liste.

D’autres ont accepté de faire partie des listes afin de bénéficier d’un mois de congé payé comme c’est le cas de milliers d’enseignants-candidats à ces élections municipales qui sont une montagne qui accouchera d’une souris, à l’instar des rendez-vous électoraux précédents. Mais qui serviront tout de même à légitimer un pouvoir qui n’a en fait besoin que de ça.

Tahar Khellaf pourTamurt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici