Elle est poursuivie en justice : La directrice du centre d’orphelinat de Voukhalfa accusée de détournements !

11

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Un scandale éclate dans le secteur de la solidarité à Tizi-Ouzou. La première responsable du centre de l’orphelinat de VouKhalfa, 2 km à l’ouest de Tizi-Ouzou, Mme Hamadi, est dans de sales draps. Elle est poursuivie en justice par la Direction de l’Action Sociale, DAS, pour détournements des biens de l’orphelinat, selon une source fiable et dont nous détenons des documents attestant le fondement de cette information.

Notre source précise que cette responsable, qui est à la tête du centre des enfants abandonnés et de ceux qui sont nés sous X, excelle dans le détournement des subventions étatiques et dons de matériels d’âmes charitables.

Elle revend d’importantes quantités de matériels destinés normalement aux enfants, comme les jouets et des habits et parfois même de la nourriture à des grossistes et autres magasins de Tizi-Ouzou. La responsable aurait était même prise en flagrant délit, ajoute notre source.

Ce n’est pas la première fois que cette inamovible responsable est citée dans des affaires de corruption et de détournement de biens publics. C’est la troisième fois que l’on dépose plainte contre elle, mais elle est toujours en poste malgré les preuves accablantes et les graves accusations portées contre elle.

On se demande pourquoi elle n’a pas été au moins mutée ou suspendue en attendant le verdict de la justice ? «Cette dame est intouchable», ajoute notre source. D’ailleurs l’enquête que devait initier les services de sécurité n’est pas encore entamée. Même le directeur de la DAS n’ose pas élever la voix devant elle. «Elle a le bras long», affirment des cadres du secteur de la solidarité à Tizi-Ouzou.

Saïd F