Elle sera réceptionnée dans deux mois : La nouvelle maison de l’artisanat sous l’emprise d’El Hadi Ould Ali

3

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Les pouvoirs d’El Hadi Ould Ali seront encore élargis à Tizi-Ouzou. Etant donné que sa demande de se voir nommer dans le corps diplomatique a été rejetée, faute de niveau d’instruction adéquat, il sera nommé comme futur directeur de la nouvelle maison de l’artisanat qui sera inaugurée dans deux mois. L’information a été confirmée hier à l’occasion de la visite du ministre Algérien de l’artisanat à Tizi-Ouzou. C’est El Hadi Ould Ali qui gère et dirige ce projet et c’est lui qui sera nommé à la tête de cette structure à caractère culturel et artisanal.

Un cumul de fonction de haute responsabilité qui est contraire à la loi et à la réglementation. El Hadi Ould Ali, qui ne possède aucun diplôme, est déjà directeur de la culture à Tizi-Ouzou, directeur de la maison de la culture, directeur à la fois du théâtre régional Kateb Yacine et prochainement directeur de la maison de l’artisanat.

El Hadi Ould Ali a donné satisfaction pour les décideurs au niveau local. Il a réussi à tisser un réseau large de la mafia et de corruption en faveur du régime, mais son niveau d’instruction ne lui permet pas d’exercer des fonctions au niveau ministériel ou autre. El Hadi Ould Ali, directeur de toutes les campagnes électorales pour Bouteflika à Tizi-Ouzou, ramasse une fortune inestimable en détournant des sommes colossales. Il a placé ses biens dans différents pays Européens au nom de plusieurs personnes de sa famille et proches. El Hadi est considéré l’un des traîtres de la Kabylie qui a rendu les meilleurs services possibles au régime raciste d’Alger. Son nom est devenu en Kabylie synonyme de corruption et de haute trahison.

R.Moussaoui

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici