Emeutes à Larbaa Nat Irathen : l’ombre du printemps noir de 2001

9
émeute à Larbaa Nat Irathen
émeute à Larbaa Nat Irathen

KABYLIE (TAMURT) – Après Tichy et Bouira, entre autres, c’est la ville de Larbaa Nat Irathen qui a vécu hier une journée d’émeutes, parfois violentes, entre les citoyens et la police dite anti-émeutes. On déplore plusieurs blessés suite aux tirs de bombes lacrymogènes.

L’ombre des souvenirs dramatiques du printemps noir de 2001, ayant fait plus de cent morts, réapparait de nouveau puisqu’on assiste presqu’au même scénario. Tout a commencé d’abord par des manifestations pacifiques suivies d’une montée progressive de la violence verbale et enfin l’apparition des premiers affrontements physiques. Des appels au calme et à la sagesse ont encore fusé hier à l’explosion de violence ayant été enregistrée dans la ville de Larbaa Nath Irathen mais même en 2001, il y en a eu aussi. La suite, tout le monde ou presque s’en souvient. Cette fois-ci, le risque est encore plus grand car la crise est beaucoup plus grave en l’absence d’un président de la République depuis plus de neuf mois et alors que la majorité des institutions étatiques souffrent cruellement du manque de crédibilité et de légitimité.

Notre journal, depuis plusieurs mois, n’a eu de cesse de lancer des appels à la vigilance pour ne pas tomber dans le même piège pour la énième fois. Malheureusement, ce qui a été appréhendé dans ces mêmes colonnes commence à se produire et risque encore de faire tâche d’huile dans les tout prochains jours à l’approche de la date des élections présidentielles du 12 décembre 2019. Hier, les émeutes ont éclaté alors que la ville de Larbaa Nath Irathen était paralysée à 100 % suite à une grève générale massivement suivie. Une marche a également eu lieu avant que la situation ne dégénère.

Tarik Haddouche

9 COMMENTAIRES

  1. Ça va c’est bien la mayonnaise prend en Kabylie et en Algérie bien évidemment, les enmmerdes commence, le Hirak lui continu son chemin tranquillement et sans perturbations.Courage…

  2. Ait ammar ce doubab de ouarimohamed musulman algérien d’expression kabyle, pro palestinien par l’influence de son grand leader Boukheroba, sahraoui par son oncle et d’impression arabiste ,dit qu’il ne votera pas mais veut nous pousser à voter avec les 1% d’électeurs du club des 5 qui cherchent désespérément un endroit où s’exprimer et qui savent que leur place dans le futur est soit en terre d’accueil émirati avec leurs acolytes , soit à la case PRISON . En attendant mieux le peuple a mis en quarantaine ces dangereux virus .
    12/12 toz toz

  3. OUMARIMOHAND, tu es une mouche electronique a la solde du pouvoir. Vas t’occuper de tes chevres dans les Emirats arabes.

  4. Notre force de l’ordre fait preuves de calme et confiance. Mais vous cherchez confrontations. Pour vos maîtres européens. Walou avec des milliers à Alger rien n’est passé et chez vous quelques personnes c la tempête.

  5. Azul….La seule ombre qui peut y a avoir est l ombre d un soulèvement nationale de toute l Algérie, pour une Algérie démocratique unie et indivisible…Vive la kabylie et vive thamurt’na l Algérie…..tannemirt

  6. En ce qui me concerne, les forces de l’ordre ont reçu des instructions pour encadrer le harak et de n’intervenir qu’en cas d’extrême nécessité. Cela s’est avéré vrai, puisque après presque 9 mois, pas un mort, pas un éborgné, pas un mutilé ni blessé grave, comme en France, Espagne, Hong Kong etc… avec les gilets jaunes, les sapeurs pompiers… Si quelques frottements avec les forces de l’ordre ont lieu c’est dû, selon votre aveu même, à des insultes et autres provocations de quelques manifestants. Puisque des gens appelaient les autres au calme. Pour vous Tamurt et ses fans parmi les secessionistes, vous cherchez à externaliser et internationaliser les problème et susciter une intervention étrangère afin d’arriver à votre but, celui de créer votre pseudo république de kabylie avec à sa tête un président auto-proclamé ferhat makhnaz. Ne vous considérant plus algériens mais plutôt sous occupation par « l’Algérie coloniale », pourquoi alors vous vous intéressez aux prochaines élections? Aux candidats à ceci à cela. Les élections concernent les algériens de toutes les ethnies, arabes, chaouis, terguis chenouis, mzabis et autres kabyles qui se sentent algériens libres et indépendants depuis 1962. Mais pas vous les séparatistes du MAK et de l’URK et je ne sais quoi d’autres. Vous avez votre président auto proclamé, votre gouvernement en France, au Canada et tel aviv. Tenez-vous à l’écart. Il faut être cohérent parce qu’on vous prend tantôt pour des paranos, tantôt des débiles, des parasites et tantôt des cons. Pour moi, vous êtes tout cela réuni. Moi je suis musulman algérien d’expression kabyle même si je ne prends pas part aux élections de quelque nature qu’elles soient.

  7. L’ embrigadement dans deux camps fictivement opposés fait de la kabylie une chaire à canons. Il n y a pas grand chose comme différence sémantique entre l’ islamisme/arabisme populaire algérien du Hirak et l’ arabislamisme des militaires. Ils sont convergents à moyen terme. La kabyle oppose une autre vision et paradigme là où les deux camps ont le même substrat culturel. Méfiez vous du triptyque( arabite’/islamite’/amazigh – été. Oui été est le concept, la berberite’ en passéiste sert juste la facilitation de l’ impérative tendance à l’ assimilation.

  8. la meilleure arme pour se libéré- de cette tragédie …. Et de continuer sur une démarche de pacifisme.
    Car le peuple tout entier et sur la même logique.( SI JAMAIS ) cette démarche Citoyennes et pacifique ,change de cadence et de trajectoire pour se traduire à la sauvagerie .L’unique perdant c »est le peuple tout entier. Donc méfiez -vous .de cette arrogance ,elle peut-être ,la combinaison de nos-propres -ennemies. Et pas un seul c’est des milliers et partout dans le Monde……L’Épine-Soigneuse

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici