Émeutes dans les Aurès : la gendarmerie algérienne viole et pille les domiciles

0

Emeutes Batna

BATNA (TAMURT NEWS) – La Gendarmerie algérienne s’est, encore une fois, distinguée par les actes de violence et de vandalisme. Appelée par les autorités de la localité de Ras El Ma du coté de Batna pour contenir la colère des citoyens, les gendarmes algériens ont violé des domiciles et pillé leur propriétaire.

« Ils ont cassé la porte de ma maison et ils ont pris les bijoux de ma femme qu’ils ont violenté devant mon fils de 4 ans », a témoigné une des victimes à la presse. Ce témoin a ajouté que plusieurs autres demeures ont été saccagées par les éléments de la gendarmerie algérienne. Ce corps de répression a de tout temps fait dans la violence. En 2001, ce même corps est coupable de l’assassinat de dizaines de jeunes manifestants kabyles. Durant la même année, ce même corps s’est permis une violence inouïe contre des manifestants dans des localités des Aurès, notamment à Tkout où des adolescents ont été sodomisés par des gendarmes. Même réaction à la Vallée du Mzab, ce même corps a appelé en renfort pour soutenir les Chaâmbis contre les amazighs mozabites.

Massil Agawa  pour Tamurt