Enfants chrétiens de Kabylie / L’éducation islamique obligatoire

25
eglise_bouzeguene

KABYLIE (Tamurt) – Les chrétiens de Kabylie sont confrontés à un véritable dilemme. En effet, étant des citoyens d’Algérie, leurs enfants sont de fait scolarisés dans les écoles de ce pays. Mais le hic, c’est qu’en fréquentant ces écoles, les enfants algériens qui sont de confession chrétienne (majoritairement protestante) sont obligés d’assister aux cours d’éducation islamique, qui sont dans les programmes officiels dès l’école primaire.

L’école algérienne n’étant ni laïque ni républicaine, il se trouve que son objectif consiste à formater les esprits des générations futures. En plus de l’éducation islamique, les programmes scolaires algériens véhiculent l’idéologie arabo-islamique, imposée au peuple algérien depuis l’indépendance.

Si pour une partie de la population musulmane notamment, le problème ne se pose pas, il n’en demeure pas moins que, concernant les enfants appartenant à des familles qui ne sont pas musulmanes, le problème se pose sérieusement. Même les écoles privées, qui sont nombreuses ces dernières années, ont été obligées par le Ministère de l’éducation algérien, de respecter à la lettre le programme scolaire officiel.

On se demande quelle sera la réaction d’un enfant kabyle de confession chrétienne quand il se retrouvera devant un enseignant chargé de lui enseigner l’éducation islamique alors qu’il n’est pas musulman. La liberté de culte en Algérie demeure  un vœu pieux et un discours creux.

Lyès Medrati