Enfin, un échangeur pour Sidi-aich

0

sidi aich

Initialement, la localité de Sidi-aich était exclue du plan devant la doter d’un échangeur pour rejoindre la pénétrante à l’autoroute Est-Ouest.

Les moult réclamations et démarches entreprises par la population locale afin d’exiger que leur circonscription soit reliée par ledit échangeur n’ont pas eu d’écho auprès des autorités locales.

La visite du ministre algérien des Travaux publics,  dans la wilaya de Bougie, s’est soldée par une prise en charge des desiderata de la population locale, car le ministre algérien a instruit le directeur de l’agence algérienne des autoroutes de prendre en charge la dotation de la villa de Sidi-aich d’un échangeur devant permettre de rallier la pénétrante sans être contraint de parcourir des kilomètres.

Toutefois, ce revirement à 180° du pouvoir d’Alger est synonyme d’une politique erratique et versatile à la fois. Sinon, comment expliquer l’omission ou la volonté d’exclure toute une région d’un projet jugé budgétivore aux yeux des professionnels du métier. Et ce n’est nullement une première du genre, car les autorités algériennes sont réputées invétérées dans l’improvisation politique, et où le ridicule ne tue pas.

 

Amnay.info

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici