Entretien avec Fikri El Azrak

16

(Tamurt) – Dans un entretien accordé à Tamurt.info, Fikri El Azrak revient sur la symbolique du drapeau rifain et sur le combat pour l’indépendance du Rif. Tamurt publie, ci-après, l’entretien dans son intégralité.

1 – Azul mass Fikri, voudriez-vous d’abord vous présenter pour ceux qui ne vous connaissent pas ?

Azul agma, tanmert-ik pour cette interview. Fikri El Azrak, militant Républicain, né à Tamassint dans la province d’Al-Hoceima, militant pour les droits des amazighs au sein des mouvements et associations Rifains depuis mon jeune âge, écrivain et membre fondateur du mouvement 18 septembre pour l’indépendance du RIF.

2 – On a beaucoup entendu parlé du drapeau rifain, il y a ceux qui disent que c’est un drapeau islamique vu le croissant et l’étoile, d’autres disent que c’est un drapeau judéo-amazigh. Quelles sont les significations du drapeau rifain ?

Je crois que ceux qui parlent de cette manière du drapeau du RIF, ils ne mettent pas ce drapeau dans son contexte historique et politique RIFAIN. Déjà il faut savoir que le croissant n’est pas forcément un symbole de l’islam que croient certains, le croissant a été utilisé avant les musulmans par les Gokturks pour leurs monnaies, ensuite il a été utilisé par leurs descendants turcs pour leur drapeau.

Il ne faut pas oublié aussi que le drapeau Rifain a été fait par Muhammed U Abdel Krim El Khattabi avec les autres symboles de la souveraineté Rifaine avec l’indépendance de la République du RIF en 1921, alors qu’El Khattabi a été influencé du modèle laïc de Mustafa Kemal Atatürk, comme d’ailleurs certains leader des pays de l’Afrique du nord à l’époque, alors ce n’est pas le hasard qu’on trouve actuellement le croissant sur le drapeau du Rif, de la Tunisie … donc je ne sais pas pourquoi on dit l’Etat islamique vu le croissant du drapeau ? Surtout que les symboles de l’Etat islamique sont très connus, sinon il faut regarder DAESH, l’Arabie Saoudite … et les autres Etats islamiques. Les turcs ont un croissant sur leur drapeau, alors est ce que La Turquie est un Etat islamique ? 

Selon les références historiques, l’étoile de six était un symbole de six premières tribus qui ont commencé la révolution avec El Khattabi, mais peut-être le président de la République du Rif à l’époque avait une autre signification.

3 – Beaucoup d’amazighs pose la question, les rifains n’ont-ils pas l’intention d’ajouter l’Aza amazigh au drapeau rifain ?

La monnaie RIFFAN, l’hymne nationale Rifain, le drapeau Rifain… etc, sont des symboles de la première République du RIF (1921 – 1927), alors la deuxième République du RIF aura ses propres symboles aussi, là on va rajouter l’AZA … 

4 – Après le drapeau, le peuple rifain n’a pas l’intention de créer un Gouvernement Provisoire comme l’ont fait les Kabyles ?

On a créé le mouvement 18 septembre pour l’indépendance du RIF et au sein de ce mouvement avec tous les indépendantistes Rifains, on décidera ce qu’on va faire, gouvernement provisoire ou une autre institution Rifaine, mais dans tous les cas, la phase de transition est une période obligatoire pour l’indépendance totale.

5 – Après l’indépendance du Rif comptez-vous récupérer Ceuta et Melilla ?

Par respect au droit des peuples à leur autodétermination, on peut ne pas imposer sur les habitants de Ceuta et Melilla tel ou tel système de gouvernance. Ce sont deux villes Rifaines protégées par l’Espagne, et l’avenir de ces villes sera déterminé par leurs propres habitants. 

Ainsi nous, en tant que Rifains, nous espérons avoir un bon voisinage avec les voisins de la méditerranée, notamment l’Espagne, et on trouvera ensemble les solutions de tous les dossiers entre le Rif et l’Espagne, et pourquoi pas développer des bonnes relations de coopération pour la paix et le bien-être des citoyens Rifains et leurs voisins.

6 – Il y a ceux qui accusent les indépendantistes rifains d’avoir soutenu le Polisario, quelle est votre position sur la question du Sahara Occidental ?

Je ne comprends pas pourquoi tout le monde accuse les indépendantistes Rifains ! Déjà, nous n’avons jamais soutenu Polisario, et ce n’est pas du tout notre combat, ni notre cause non plus. Eux Ils mènent leur combat et nous le nôtre.

C’est vrai qu’on n’est pas d’accord avec le Polisario pour un Etat arabe sur le territoire des amazighs, mais on n’est pas contre eux non plus. NON pour un Etat Sahraoui arabe. OUI pour un Etat Sahraoui amazigh.


7 – Mass Fikri, un dernier mot ?


Tôt ou tard, nous arriverons à nos fins, tout simplement. Nos causes sont justes. Je vous remercie pour cette interview et à travers votre journal, je salue chaleureusement tous les peuples qui luttent pour avoir leur indépendance nationale, notamment le peuple Kabyle, et j’espère que nous serons UNIS face à nos ennemis panarabistes et sans oublier nos frères Mozabites qui ont été arrêtés parce que leur cause est juste. 

Toute solidarité avec Fekhar et ses compagnons, 
Vive le Rif, la Kabylie et les autres pays amazighs libres et indépendants.

Entretien réalisé par Jugurtha Aqvayli