Et les Algériens, pourquoi ne soutiennent-ils pas Rebrab?

9

ALGERIE (Tamurt) – Le milliardaire kabyle, Issaad Rabrab, propriétaire du journal liberté aussi, a investi à travers toute l’Algérie. Ses importants investissements sont en dehors de la Kabylie, comme à Sidi Belabbès et à Alger par exemple. Pourquoi alors, il n’y a que les Kabyles qui soutiennent CEVITAL?

Les Algériens, qui profitent des milliers de postes d’emplois que  Rabrab a crée en Algérie, n’ont manifesté aucun soutien à Rebrab en ce moment ou il  subit toutes sortes de pressions de l’Etat algérien. Sans parler des milliards de dinars que CEVITAL injecte dans les caisses des l’Etat à travers les impôts. En ces moments durs, Rebrab n’a trouvé devant lui que les Kabyles. Les autres, c’est-à-dire les Algériens, lui ont tourné le dos. Les Algériens ont été toujours indifférent lorsqu’il s’agit de défendre un Kabyle.

Au contraire, ils préféraient aider les ennemis étrangers.   Même les maquisards kabyles qui ont fait la guerre de 1954-1962 ont plus souffert des Harkis arabophones que de militaires français. L’histoire se répète souvent et les exemples du rejet des Algériens de tout ce qui a un lien avec la Kabylie ne manquent pas. 

Ravah Amokrane

9 COMMENTAIRES

  1. Alors comme ça ,vous, vous voyez une démocratie en Algérie, donc liberté d’expression, liberté cultuelles, élections sans truquages, etc…
    dites nous où vous vivez pour faire comme vous.

  2. Au contraire, à l’instar de l’islamiste Larbi zitoute, ils n’ont de cesse de le villipender et de le présenter comme un corrompu détourneur de fonds. Les dizaines de milliers d’emplois a Sétif, dans le sud, et dans la région Ouest ne comptent pour rien à leurs yeux. Ils le mettent dans le même panier que le KDS, Haddad alors que tout le monde sait qu’il n’y a aucune comparaison possible et que Haddad prête-nom de Said Bouteflika n’hésitera aucunement à saborder les projets de Rebrab.

  3. Je trouve beaucoup de veritè dans ce que vous dites. Rebreb est un homme d’affaire et donc suit le courant du moment. S’il mettait la kabylie avant tout il aurait fini mal. Qui prend position politiquement est vite expulsé du système productif.

    Ceci dit nous défondons la cause de Cevital en tant que élement de cette discrimination globale qui met les castes supérieures au dessus de la masses des exclus.

  4. Non monsieur ne diviser les travailleurs voir cette semaine toute l’Algérie était a Béjaïa bravo a tous les algériens continuez on ai avec vous

  5. C’est bien. Ils ne le défendent pas parce qu’ils ont peut être tort. Que voulez-vous ? Ainsi est faite notre « démocratie » !

  6. Azul . Salam . Bonjour . AYa Rezki , barqa Asmouhathar . la réalité est là devant nous , flagrante et tu oses soutenir que tous les Algériens étaient là Béjaia . si c’était le cas , la Kabylie aurait été submergée de citoyens depuis les Issers jusqu’ à Bougie ; on aurait recensé plus de 4 ou 5 millions de manifestants . alors , pourquoi , ne l’ ont – ils pas fait chez eux dans leur wilayates respectives . vous êtes naïfs à ce point .

  7. Nous avons assez de la langue de bois et du deni de réalité. Pourquoi ces travailleurs qui sont dites vous solidaires ne se manifestent qu’en kabylie. Alors qu’il sortent à Oran ou dans d’au bourgades en dehors de la kabylie. En vérité même s’ils bougent ailleurs, ce sera des kabyles expatriés.

  8. Monsieur dans un pays qui se respecte si rabrab a volé trafique ou commis une malhonnêteté il faut l’arrêter et le juger mais empêcher sans raison valable un projet aussi important pour le pays surtout celui de Blida est un crime contre la nation car l’innovation va finir de repartir ailleurs laisser le pays dans le sous devedéveloppe et ces enfants mourrir en mer les responsables du blocage doivent être jugé pour trahison envers la nation

  9. Vous êtes malades. Vous parlez et écrivez comme si vous aviez raison. Vous êtes comme celui qui met une espadrille dans une cage et tente de faire croire que c’est un rossignol. Vous faites la comparaison entre un arabophone et un harki. Juste une précision : le harki aime et défend la langue française.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici