Et si les Kabyles prennaient leur destin en main

1
Une femme kabyle
Une femme kabyle

KABYLIE (TAMURT) – Que peut-on attendre d’un régime qui vit ou qui survit d’un coup d’Etat à un autre? Jusqu’à quand les Kabyles attendront du régime d’Alger une gouvernance vraiment démocrate? Ce n’est pas pour demain ni pour les dix siècles à venir, de toutes façons.

Si les Kabyles ne prennent pas leur destin en main, personne ne viendrait leur accorder la liberté. En cette période de vulnérabilité du régime colonial, les Kabyles peuvent au moins se mobiliser. Ils peuvent occuper le terrain et les institutions administratives pacifiquement. Personne ne pourra les empêcher, à une seule condition, se mobiliser pour un seul et unique motif: l’indépendance de la Kabylie. Seule et unique solution pour garantir un avenir meilleur pour ce beau et innovateur pays qu’est la Kabylie.

On voit des militaires, des policiers et juges algériens défier leur régime, pourquoi les Kabyles ne défient pas les autorités algériennes en Kabylie?
Le moment est venu pour nous les Kabyles de sortir de l’ombre et prendre notre destin en main. On est quand même 9 millions rien qu’en Kabylie ! Pacifiquement, une moblisation générale, pliera le régime, au moins pour arracher, dans un premiers temps, une liberté de gestion par les Kabyles en Kabylie. C’est possible.

Nadir S.