Etat Kabyle, Etat Palestinien : assez de faux-semblants !

5

REVUE DE PRESSE (Tamurt) – Défendue par le groupe socialiste, notamment par Elisabeth Guigou, cette résolution votée à 339 voix contre 151 vise à apaiser les tensions au Moyen Orient.
Comment ne pas y voir une manœuvre des socialistes, une de plus, pour obtenir le vote des musulmans français ?

Le gouvernement Français tente de faire croire au peuple français qu’il est de son bien de soutenir l’Etat de Palestine.
Quant au sort des Kabyles, de la reconnaissance de leur Etat Indépendant, pas un politique de gauche ne s’y soucie : on préfère pactiser avec Bouteflika.
Qui était vraiment à nos côtés lors du Printemps Berbère de 1980 ou même le Printemps Noir de 2001 ?
Les Kabyles continuent d’être mal traités. Rien à changé au PS qui se comporte comme du temps de la SFIO.

Ce gouvernement n’a jamais prononcé un mot à notre faveur, et pourtant nous sommes un peuple à part entière qui se bat jour et nuit pour la paix et sa liberté.
Rappelez-vous pendant la campagne électorale pour les élections présidentielles, les socialistes savaient nous caresser dans le sens du poil pour glaner quelques voix : les Kabyles libérateurs de la France…

La France est un pays en crise d’identité très grave. Au lieu de traiter des problèmes plus importants à résoudre pour le peuple Français, à s’attaquer de front aux générations d’enfants Kabyles déculturés et assimilés dans un moule arabo-français, les instances gouvernementales dites républicaines françaises s’occupent de sujets futiles ou traitent la politique internationale en fonction des enjeux de ses territoires intérieurs abandonnés.

La gauche qui défent traditionnellement les faibles, agit en dépit du bon sens en matière de politique étrangère, d’immigration et d’intégration, favorisant une partie au dépend de l’autre. Derrière ces actes politiques non dénoués d’intérêts se cachent les juteux marchés algérien ou moyen-orientaux.
On comprend que ce ne sont finalement pas les Français qui auront choisi la reconnaissance de l’Etat Palestien. La France sera sans doute l’une des dernières nations de ce monde à reconnaître notre Etat souverain de Kabylie.

Mokrane NEDDAF