Un homme humilié et frappé au consulat d’Algérie à Paris

27

CONTRIBUTION (Tamurt) – Décidément, là où se trouvent des représentants des autorités algériennes, ils emportent avec eux leur incompétence, leur anarchie, leur manque de respect pour le citoyen. Dans un courrier parvenu à notre rédaction, un citoyen algérien résidant en France a subi les pires humiliations et violences de la part des agents du consulat de Paris. Son seul tord, être arrivé à 9h00 pour établir le S12 de ses enfants. Tamurt. info publie, ci-après, sa lettre dans son intégralité.

Je fais appel aux autorités et aux associations pour mettre fin à cette injustice
Tabasser, humilier devant ma femme et délester de mes biens !

J’ai cru la vie s’arrêtait et le ciel allait tomber sur la tête.
Jamais je n’aurai cru à ce que nos représentants consulaire allaient me traiter ainsi.
Jeudi 14 août, je me présente avec ma femme au consulat général d’Algérie Paris pour demander l’extrait de naissance S12 de mes trois enfants âgés de 8, 12 et 14 ans.
J’arrive à 9h et je fais la queue comme tout le monde, au bout d’une heure, j’arrive enfin au bureau de l’agent d’accueil qui me signifie d’une manière arrogante qu’il n y a plus de TICKETS, et qu’ il faut revenir demain à 5 h du matin !!!!
J’ai tout simplement dit qu’il fallait informer ces citoyens derrière moi de ne pas attendre davantage ! Et j’ai voulu exprimer mon désarroi et voir le consul ou le chef de service…Un agent sort du bureau pour me traiter de tous les noms et tout cela devant ma femme…Un autre agent arrive et me pousse au fond dans un bureau, alors qu’un vigile m’étrangle pendant que l’autre me faisait les poches.
J’ai été étrangler! Je tombe dans les pommes. Il me ramène de l’eau et ma femme est venue crier au scandale…J’avais les papiers et une enveloppe où j’ai laissé les chèques de clients libellés au nom de ma société et une somme de 2700,00 € en espèces (c’était pour effectuer un dépôt à ma banque, je suis mécanicien garagiste en région parisienne).

Deux vices consuls viennent me voir et me parle d’une soit disant maladie que j’aie pour justifier ce mal et me demande de faire un courrier pour étudier l’affaire…Le consul général m’informe qu’il ne serait plus là à partir de demain soir et ose même m’inviter à la fête de son départ vers la Pologne où il est promu Ambassadeur !

En me sentant mal, je vois un médecin qui me prescrit 5 jours d’arrêt de maladie.

Je m’adresse dès aujourd’hui à toutes les associations d’algériens de France et de l’étranger de s’unir pour que cesse cette injustice et de ce traitement indigne que subit notre communauté. Je ne me laisserai pas faire, il s’agit de ma dignité et on m’apprend que cette situation est récurrente dans tous les consulats d’Algérie en France…
Enfin, j’irai jusqu’au bout dans cette affaire pour que plus jamais un algérien se fasse massacrer par les services consulaires de son pays, sensés le protéger !!!!:
Personne n’a voulu m’entendre ; l’AMBASSADE d’Algérie me raccroche au nez et on me déplaçant, on m’informe que l’Ambassadeur ne reçoit pas les citoyens comme ça ! Ici, c’est la diplomatie !
Et enfin on me signifie de me taire, sous peine de m’afficher à l’aéroport en Algérie et je risquais 1 an de prison !
Je demande la restitution de mon bien sans délai et j’interpelle le Président de la République de mettre fin à cette situation HONTEUSE .

Je verrai mon avocat pour déposer une plainte devant la justice à Paris.

Zoubir K.

Paris le 15/08/2014