Expulsion du marocain Khaled Ziari par Alger – La coordination Amyafa des associations monte au créneau

1

C’est le cas de la coordination Amyafa des associations Amazighs du Maroc central qui a dénoncé dans un communiqué la décision des autorités algériennes. « Un certain nombre de militants, parmi eux notre camarade Khalid Zirari, vice président du Congrès Mondial Amazigh, et quelques membres du bureau fédéral…

A ce propos, notre coordination AMYAFA des associations amazigh du centre du Maroc, dénonce ces pratiques anti-démocratiques et répressives des autorités algériennes contre les militants du mouvement amazigh en général et se solidarise avec le militant Khalid Zirari», peut-on lire sur le communiqué.

La décision prise par le pouvoir central d’Alger a surpris plus d’un. Daho Ould Kablia a même déclaré au Maroc que Khaled Zirari ne sera plus autorisé à renter en Algérie pour avoir participé à une marche organisée par le Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK). Par ailleurs la coordination des associations Amazighs du Maroc central « appelle tous les militants du mouvement, à travers le pays Tamazgha, à réunir leurs forces pour continuer à faire entendre nos revendications légitimes car démocratiques et à obtenir nos droits » avant de finir par « féliciter très fort la coordination Tawada pour le sérieux, le sens de la responsabilité et la parfaite organisation de la manifestation « du printemps Amazigh » à Meknès »

Youva Ifrawen