Facebook se met au breton

0

Créé il y a trois ans, le groupe de soutien «Facebook e brezhoneg» (Facebook en breton) a réussi son pari. Forte de ses 11.000 membres, la page a convaincu le réseau social d’inclure le breton dans la liste des langues sélectionnables.

«C’est une bonne nouvelle. Qu’une grande entreprise comme Facebook s’intéresse à nous, c’est une belle reconnaissance, ça nous donne un statut. Et puis avoir une interface en breton, ça incite à écrire en breton», réagit Fulup Jakez, directeur de l’office de la langue bretonne.

Depuis l’annonce de Facebook vendredi, les locuteurs sont nombreux à travailler à la traduction de l’interface du réseau social. Car sur Facebook, ce sont les utilisateurs qui se chargent de traduire les pages, chaque proposition étant mise au vote des internautes. «Firefox, Open Office ou Skype ont déjà leur version bretonne. On sait s’adapter, de nouveaux mots sont créés, comme en français», assure Fulup Jakez. On ne sait pas encore quand la version breizh de Facebook sera disponible.

Camille Allain