« Faire pression sur l’état algérien pour la libération des prisonniers politiques dont notre représentant Dr. Kameleddine Fekhar »

8

ALGER ( Tamurt ) – Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, l’Assemblée Mondiale Amazighe-Algérie appelle toutes les ONG, toutes les organisations internationales à faire pression sur l’état algérien pour la libération de Kameleddine Fekhar et ses compagnons.  Tamurt publie ci-après le communiqué dans son intégralité. 

Communiqué

Au sixième jour de grève de la faim des détenus du M’Zab, leurs familles se sont déplacées à 270 km de la wilaya de Ghardaia ! Après leur visite à la prison, les familles nous ont contactés. Voici leur témoignage:

Tous les détenus sont dispersés sur plusieurs salles et ils ne disposent pas du droit de communiquer entre eux . Leur état de santé continue de se dégrader.

Le Dr. Kamal Eddine Fekhar est dans une cellule à part, séparé des autres mozabites. Son état est très préoccupant, sa santé se détériore de façon significative, avec des évanouissements sans recevoir de soins médicaux. Le directeur de l’institution a déclaré « si tu veux aller mieux, cesse la grève de la faim ».

La question reste toujours posée devant la dégradation de la santé des militants des Droits de L’Homme, à savoir le Dr Kamal Eddine Fekhar et tous ses compagnons de prison et devant le silence des médias envers les dépassements du pouvoir algérien et les violations de toutes les chartes et conventions des droit humains.

Pourquoi les Nations Unies n’ont pas réagi pendant les vingt derniers mois à propos des évènements de Ghardaia ? Pourquoi elles ont ignoré tous les appels de détresse du peuple du M’Zab ?

Pourquoi le Haut-Commissariat des Droits de L’Homme ignore ce qui passe chez le peuple mozabite dans ses rapports annuels, malgré le fait que les responsables de l’AMA lui ont fourni un rapport en main de son ancienne haut-commissaire Mme Navi Pillay lors de sa visite au Maroc le 28 mai 2014? Et quelle est sa position sur l’arrestation arbitraire du Dr Kamal Eddine Fekhar et de ses compagnons de la part des services de sécurité? Au moment où le Dr Kamal Eddine Fekhar se bat pacifiquement et juridiquement et était l’invité d’honneur pour 2012 dans la reddition de comptes des séances algériens de l’Etat sur les droits de l’homme en Algérie, invitation officielle de la part du Haut-Commissaire aux droits de l’homme, face au silence terrible des organisations !

Dans l’attente de cesser les crimes humanitaires contre peuple amazigh du M’zab, nous renouvelons nos appels à toutes les ONG dans le domaine des droits de l’homme et à tous les journalistes et à toutes organisations amazighes indépendantes pour qu’ils se solidarisent avec nous et fassent pression sur les autorités algériennes afin de libérer le Dr. Kamal Eddin Fekhar et tous ses compagnons détenus.

Signé : Sekouti Khodir

Président délégué de l’Assemblée Mondiale Amazighe pour l’Algérie