Fermeture de sièges d’institutions et de routes à Bougie

7

BOUGIE(Tamurt) – Les habitants des villages de Djemai, commune de Timezrit, et Aboudaou, commune de Tala hamza, ont assiégé, ce lundi, leurs mairies.

 

Ils exigent un centre de soins, une structure de jeunes et la réhabilitation de la route menant à leur quartier pour les premiers alors que ceux d’Aboudaou, tout en rejetant la multiplication de promotions immobilières privées néfastes à l’aspect architectural de la cité, demandent l’amélioration de leurs conditions de vie. L’assainissement, une meilleure prise en charge de l’alimentation en eau potable et la réhabilitation du réseau routier sont, entre autres, leurs principales revendications.

Par ailleurs des habitants des quartiers limitrophes au  village agricole, dans la commune de Souk-El-Tenine, ont bloqué, durant toute la matinée du même jour, la RN 9 et l’ex-RN 9 à la hauteur du village de Lota. Ils revendiquent, entre autres, le branchement de leurs habitations au réseau électrique. Ce blocage, qui  a créé des bouchons immenses de voitures  dans les deux sens de la circulation, a carrément isolé Bougie de la région Est.

La veille, ce fut les habitants des villages d’Ait Attik et de Lota Ouzemmour, relevant de la commune de Darguina, qui avaient fermé les sièges de la daïra, de la maire et de l’agence de distribution des eaux de Darguina pour protester contre la marginalisation de leurs quartiers. Les habitants d’Ait Attik souffrent depuis très longtemps de pénurie d’eau alors que ceux de Lota Ouzemmour s’insurgent contre le mépris des autorités locales quant au problème de glissement de terrain qui avait causé, l’hiver dernier, des dommages à leurs habitations.

 

Amaynut