FFS : ENTRE HYPOCRISIE ET INGRATITUDE

4

ALGERIE (Tamurt) – En panne de programme et en pleine saignée de son maigre potentiel militant, le FFS s’apprête à commémorer cette année le 60è anniversaire du Congrès de la Soummam.

À cette occasion, il lance une invitation à l’ensemble des Algériens dans laquelle il énonce : « Faisons de cette date un rendez-vous avec l’histoire et un moment pour réaffirmer notre attachement aux principes du Congrès de la Soumam et à l’aspiration démocratique du peuple algérien ». Belle profession de foi destinée à ratisser quelque peu parmi les nigauds encore engourdis auxquels échappe la véritable nature de l’appareil politique du FFS dont le seul crédo désormais est la participation à la tombola aux strapontins que propose le régime algérien. Car comment donner crédit au quinté de personnes qui squatte le FFS et qui assiste impassible au pourrissement en prison du Dr. Fekhar, un de ses anciens cadres parmi les plus méritants qui a animé dans un passé récent pour ce leur parti nombreux meetings dont celui de Tizi Ouzou ? Il est en effet avéré que depuis l’arrestation du Dr. Fekhar et ses compagnons, à aucun moment le FFS officiel n’a émis la moindre protestation ni la moindre empathie à titre personnel de la part des dirigeants de sa direction. D’ailleurs, cette ingratitude est mise en exergue, entre autre, par les militants qui quittent le parti comme un des motifs de leur décision.

Comment croire à « l’attachement aux principes du Congrès de la Soumam » de ce quinté sans honneur qui se propose récurremment et gracieusement aux grâces du régime pour accabler et mettre à l’index les militants souverainistes de Kabylie ? C’est en parfaite conscience que les dirigeants du FFS stigmatisent et vouent aux gémonies les militants du MAK en contrepartie de l’espoir d’un petit supplément de quota de députés. En effet, depuis l’avènement du MAK dont l’effet a phagocyté la base militante du FFS, le quinté du Directoire n’a eu de cesse de s’improviser en délateur zélé des militants souverainistes (qu’ils qualifient hargneusement de séparatistes) allant jusqu’à rameuter « un fédéral » de Constantine pour cette basse besogne.Las ! Cette initiative de récupération du Congrès de la Soumam sera vaine.

Le régime auquel le quinté du FFS prête allégeance a été et reste l’ennemi juré des Résolutions de la Soumam et de ses initiateurs dont il a même assassiné le principal architecte. La masse des Algériens est laissée délibérément dans l’ignorance de cette date. Ceux qui sont politisés lui préfèrent le Congrès de Tripoli ou le 19 juin 1965, deux coups de force devenus les deux références de légitimation du régime. Quant aux citoyens de Kabylie, aucun n’est dupe. Il y a longtemps qu’ils savent que tous les partis politiques d’Algérie, FFS et RCD y compris sont ligotés et assujettis à un électoralisme qu’ils savent truqué mais qu’ils acceptent sous peine d’extinction simple du jour au lendemain. Subséquemment, ils savent que le salut de la nation kabyle passe par l’érection d’un état propre doté de tous les attributs d’une pleine souveraineté.

AZRU NTEZGI

4 COMMENTAIRES

  1. Message de Hocine AIT AHMED le 20 Aout 2003,
    Aux femmes et aux hommes libres rassemblés pour l’Algérie, Ayen iw nuznegh : di durar isirmen ara-d yezden garawen tagmats n’tmeddit du laqrar ad soukesen tafat di Tlam Utelhis .
    De toute évidence le Congrès de la Soummam, comme tout ce qui est grandiose transcende la conjoncture historique qui l’a vu naître pour devenir un événement d’une portée nationale et internationale INCOMPARABLE.Pour notre jeunesse , c’est une arrogance insupportable de se voir dépossédée de son passé et des significations qu’elle lui accordait .La traque organisée de la vérité , l’effacement des traces qui rappellent l’extra-ordinaire mobilisation des femmes et des hommes libres de tous âges .Cet invraisemblable détournement de sens du combat libérateur , refuge ultime de la mémoire et de l’identité nationales s’est aussi effectué en plein jour et à ciel ouvert . Y compris dans la frénésie des commémorations patriotiques présidées par des démagogues rentiers de leur passé .Oui ! la dictature a mené pendant près de quarante ans une politique de déculturation , de dépolitisation voire de destabilisation mentale des Algériennes et des Algériens afin de rendre impossible toute pensée et toute action logiques . Par contre elle a donné toutes ses chances à l’inculture politique , à la culture du mensonge de la manipulation et de la violence .Certains cercles du pouvoir s’évertuent encore à rendre irréversible la politique de la kalashnikov et des dobermans .Qu’a-t-on fait de notre pays , de notre société ,de notre jeunessse ?
    Je ne vous apprend rien . Vous qui vivez chaque jour les épisodes dramatiques et burlesques d’une hallucinante deliquescence dans tous les domaines . Je n’ai pas le moindre doute que votre reflexion et vos analyses ,à Ighzer Amoqran , n’attribueront pas à la fatalité ou à je ne sais quelle malédiction les malheurs , l’extrême detresse sociale , jusqu’à la réapparition de la peste dans notre pays , un fléau pourtant éradiqué . dans le monde depuis de siècles. Le règne d’un nihilisme destructeur voilà l’une des racines du mal qui vouent l’Algérie au chaos à la division et à l’auto-destruction.. Pourtant les  » amis  » et les partenaires de l’Algérie continuent à faire confiance à la peste brune pour éradiquer la peste noire .
    Jamais notre pays n’a connu une impasse aussi désespérante . Les clans du pouvoir se donnent honteusement en spectacle , pour imposer un candidat aux présidentielles . Ainsi la seule issue pour une guerre qui dévore les Algériens et dévaste l’Algérie serait le choix d’une perruque à un semblant d' » Etat » .Faire revivre le congrès de la Soummam c’est ouvrir la voie à l’espoir et redonner à la nation algérienne confiance en elle-même. Le miracle qui a pu s’accomplir en pleine guerre de reconquête coloniale est, aujourd’hui, à la portée des Algériens et Algériennes. Deux hommes, Ben M’hidi Larbi et Abbane Ramdane ont réussi les premières assises de la  » révolution » , parce qu’ils ont su réussir la préparation de ces assises.Cet anniversaire est là pour nous rappeler que notre nation a vécu de grandes choses dans son histoire. Elle est montée si haut dans l’affection et l’estime des peuples et des hommes libres du Monde en Tiers. Pourquoi est-il descendu si bas ? probablement aussi parce que la diplomatie totalitaire a réussi à tromper ces derniers et à les retourner contre les aspirations profondes de cette nation, au nom de la lutte contre le terrorisme intégriste.
    Une chose est sûre : quoiqu’on fasse pour brouiller les cartes, jusqu’à oser comparer  » une plate-forme cocotte-minute au Congrès de la Soummam, celui-ci est un des évènements qui se sont inscrits profondément dans l’identité de notre pays.
    Il convient de préciser, que ce congrès n’est pas né de nulle part , ex-nihilo, son mérite majeur est d’avoir réhabilité la nature politique et contractuelle de notre combat national depuis des décennies.
    Le congrès de la Soummam appartiendrait-il, pour autant à l’histoire ancienne.?La balle est aussi et surtout dans le camp des vrais démocrates et de la société civile.
    Refusez le refus du pouvoir d’une solution globale politique et pacifique est un préalable qui interpelle la responsabilité de chaque Algérien et Algérienne.
    Que revivent les Algériens en citoyens et citoyennes à part entière libres heureux et fraternels.
    Hocine Ait-Ahmed

  2. Le FFS est proche de l´ideologie du régime algerien anti-sionist, considirant que le pays kabyle selon la version afalano-islamiste comme Pays d´iserael pas nord africain mais en réalité, l´iseral est un prétexte souvent utilsé pour caché leur heine contre la democratie, ils veulent pas laché les clés ou pérdre un cm de leur pouvoir national socialiste, c´est eux ou le chaos, le veulent se sevenir du congrés de la soumame meme le régime colonial fait la meme chose parceque ils savent bien que ce congrés n´a aucune valeurs mais comeme c´est pour but de nationalisé Tamurt laqvayel parceque dans leur imiginaire nationalisé cea peut etre le pterole comme aussi un pays!

  3. ce défunt parti est bel et bien mort et enterré même s’il continue a s »agiter pour plaire aux tenants du pouvoir actuel ..qQue dieu ai son âme !!!! amen !!!!

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici