FFS : L’éviction de Chaffaa Bouiche se précise

2
Djilani à Vgayet
Djilani à Vgayet

VGAYET (Tamurt) – Le premier secrétaire du FFS, accompagné d’une dizaine de secrétaires nationaux, issus majoritairement de la région de Vgayet, a présidé un conseil fédéral, ce samedi, à Vgayet. Comme rappelé dans notre édition d’hier, il était venu pour souligner la volonté de la nouvelle direction nationale  de changer certaines têtes.

Les interventions lors des débats avaient toutes été axées sur le climat de mésentente créé au sein de cette formation politique par l’actuel, pas pour longtemps, chef de groupe parlementaire, Chaffaa Bouiche en l’occurrence. Son compère, Rachid Chabati, fédéral de Vgayet, pas pour longtemps aussi, n’a pas soufflé mot pour tenter de sauver son ami de toujours.

Sinon, Hadj Djilani Mohamed, premier secrétaire du FFS, s’est limité, dans son discours, à disserter autour de la politique de son parti et de l’agression dont ont été victimes les élus de sa formation politique et à leur tête le président de l’APW de Vgayet. Pour cela, il dira que les autorités compétentes ont été saisies à l’effet d’intervenir en urgence. Il mettra cette situation conflictuelle sur le dos des échéances électorales qui la suscitent à chaque fois. En Kabylie, rajoutera-t-il, il y a beaucoup de personnes qui aiment nager en eau trouble à chaque échéance justement.

En conclusion, il dira que le militant politique  n’est pas un faiseur de miracles ni un gladiateur des temps modernes, il est, aux mieux et quand les conditions de sa société le permettent, un citoyen conscient des enjeux du moment.

Amaynut