Le FFS reconnait la suprématie du MAK

8

KABYLIE (Tamurt) – Le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie s’impose incontestablement comme principale force politique en Kabylie. Le FFS le reconnait. Dans un long article publié dans un des blogs de ce parti dit d’opposition, les militants du FFS regrettent que les Kabyles en majorité basculent vers le MAK.

L’auteur de l’article, qui  n’a pas hésité comme d’habitude à envoyer des fléchettes acerbes   au MAK,  a reconnu quand même que Le FFS a perdu du terrain au profit de ce mouvement. C’est une reconnaissance certes officieuse, mais les responsables du FFS  commencent enfin à se rendre à l’évidence.   Si les Kabyles ont perdu tout espoir avec le FFS et le RCD, la principale raison c’est que leur projet sont utopiques, sans parler de leur soumission au régime d’Alger.

La dominance du MAK En Kabylie explique en partie l’acharnement de Mohamed Nebbou, premier secrétaire du FFS, sur le mouvement souverainiste kabyle. Le congrès du MAK qui a suscité le soutien de plusieurs mouvement et partis politiques Européens a étonné les politiciens algériens. La cause kabyle est évoquée même à l’ONU. Pour le RCD et le FFS, si vraiment son des partis politiques soutenus dans toutes l’Algérie, pourquoi ils ne rôdent qu’en Kabylie ?  Ils n’ont qu’à voir dans ce cas dans d’autres régions de leurs frères algériens.

Lounès B