FIDEK jette les premiers jalons de la maison kabyle à Paris

20

PARIS (Tamurt) – Le rêve tant caressé par les Kabyles  se dessine à l’horizon. Le projet de la construction d’une maison kabyle à Paris est sur le point d’être lancé.  

Les membres  de la Fondation Internationale de la Diaspora Kabyle, (FIDEK), se sont réunis samedi soir à Paris, dans le vingtième arrondissement.  Le jeune  et talentueux architecte Kabyle, Kaïbi Zahir, venu spécialement de Nantes, a présenté le projet. Un véritable chef-d’œuvre. «  Je suis là pour donner tout ce que je peux pour réaliser ce fameux projet et vous orienter jusqu’à son aboutissement », a déclaré Zahir.

Les 12 membres qui se sont réunis, se sont tous partagé les tâches. «Pour le choix de  l’assiette, on a deux options, soit demander  à la mairie de Paris de nous céder un terrain, soit de récupérer  une ancienne bâtisse à transformer voire  acheter un terrain pour bâtir la maison kabyle dont le plan est entre vos mains »ajouta Zahir.  Un projet qui nécessite des millions d’euros.

D’ailleurs, plusieurs propositions ont été avancées par Lyazid Abid, Aït Djoudi, -Ahmed Amroui et Sadek Hadjali- (Directeurs de Fidek) Masin Ferkal, Kamel Bettache (membre du Comité d’Executon), Masin Ammour (chargé de Public relations en Allemagne), Kader Dahdah, Madjid B. Yanat Nasser et autres. La tâche est partagée entres ceux qui vont se pencher sur la collectes des fonds et ceux qui vont trouver une bâtisse à Paris.  «  Nous allons frapper à toutes les portes, solliciter les instances internationales, les mairies, les associations kabyles à l’étranger, les commerçants et patrons kabyles à l’étranger et les hommes d’affaires kabyles.  Une chose est certaine. Personne ne peut utiliser les fonds de la Fondation, comme le stipule bien les statuts de FIDEK.  Chaque centime dépensé sera vérifié par FIDEK et par la fondation de France et il faudra présenter les factures du projet visé. Nous  pensons mettre notre comptabilité en ligne  et mentionner le moindre sou récolté ou utilisé pour la réalisation de ce projet qui nécessite des efforts considérables. Mais nous sommes confiants et ce projet verra le jour le plus vite possible. Nous sommes déterminés», lance avec émotion Lyazid Abid, l’un des fondateurs de la FIDEK.

D’autres détails sont abordés par les membres de la FIDEK. Rien  n’est laissé au hasard. Ils ont décidé de relever  le défi !

Lounès B 

Faire un don en ligne 

RELEVE D'IDENTITE BANCAIRE DE FIDEK
RELEVE D’IDENTITE BANCAIRE DE FIDEK

Faire un don à FIDEK à partir des USA