Le FLN veut séduire les jeunes étudiants en Kabylie

6
FLN

ALGÉRIE (Tamurt) – Afin de bien préparer un cinquième mandat pour Bouteflika, Ould Abbes, nouveau patron du FLN, veut à tout prix réussir la nouvelle mission que lui a confiée Saïd Bouteflika. Pour la Kabylie, le FLN, et comme d’habitude, use de chantage et de marchandage. Les sbires de ce parti du régime en Kabylie commencent à contacter les jeunes étudiants en leur promettant monts et merveilles afin de rejoindre ce parti. 

«Ils contactent les jeunes étudiants en leur promettant des postes de travail en contrepartie d’adhésion et de vote pour le FLN. Certains cèdent au chantage malheureusement. Mais la plupart des jeunes ont été eus par le passé par cette même politique. Rares ceux qui sont vraiment recrutés. De toutes les façons, c’est une politique de chantage et nos jeunes étudiants et universitaires doivent être les premiers à dénoncer cela», nous déclara un enseignant universitaire à Tizi-Ouzou.

Des jeunes chômeurs sont recrutés en Kabylie durant les campagnes électorales du FLN pour des salaires dérisoires. Ould Abbes a activé déjà les réseaux du FLN en Kabylie et espère recruter le maximum de jeunes kabyles. Combien peut durer cette politique ?  Pas éternellement quand même ! Les jeunes de cette région veulent leur liberté et, surtout, de se libérer d’abord du joug du FLN.

Lounès B