Foot: La CAN d’Ali Bongo

0

GABON (Tamurt) – Le président Bongo est fan de ballon rond au point de faire le déplacement… pour des finales de Ligue des champions, comme Chelsea-Bayern en mai 2012, où il figure en bonne place au milieu de la tribune officielle. « Il fait venir l’équipe du Brésil, le Portugal de Cristiano Ronaldo, et a même organisé un carnaval avec des danseuses brésiliennes, sans que ça corresponde à une tradition gabonaise, le tout aux frais du contribuable », rappelle l’économiste gabonais Mays Mouissi.

Pelé et Ali Bongo au stade de l\'Amitié de Libreville (Gabon), le 9 février 2012.
Pelé et Ali Bongo au stade de l’Amitié de Libreville (Gabon), le 9 février 2012

Mobiliser la population s’avère une autre paire de manches. Malgré une communication intense, des affiches placardées partout dans les quatre villes hôtes et des prix attractifs (premier prix à 80 centimes d’euros), la mayonnaise tarde à prendre. « A cette allure, nul doute que les gradins seront occupés par les
forces de l’ordre en civil ainsi que leur famille comme lors des meetings d’Ali Bongo. C’est le modus operandi du pouvoir ici », soupire un habitant de Libreville, interrogé par le site Afrik Foot.

Tamurt