Les forces de sécurité coloniales ont réprimé les militants souverainistes kabyles à Tuβiret.

16
répression policière à Tuviret

COMMUNIQUE (Tamurt) – Des centaines de militants souverainistes kabyles ont répondu à l’appel  du MAK/G.P.K. pour participer  à la marche pacifique prévue le 20 mai  à Tuβiret dans le but d’exiger le droit du peuple kabyle à son autodétermination. Cette manifestation  qui entre dans le cadre de la double commémoration du printemps Amazigh de 1980 et du printemps noir de 2001 a été sauvagement réprimée par les forces répressives du régime colonial d’Alger.

La ville de Tuβiret a été assiégée. Tous les accès  ont  été barricadés par la police et la gendarmerie algériennes. Les forces coloniales ont mené une vaste opération d’arrestations contre les militants du MAK qui ont affronté la répression avec courage et détermination. Le Mouvement pour l’Autonomie du Mzab dénonce cette oppression coloniale et raciste  qui s’inscrit en violation totale  des conventions et traités internationaux relatifs à la liberté d’expression, la liberté de réunion et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

Cette énième répression qui ne fait que renforcer la détermination  de la Kabylie à poursuivre son combat noble, confirme la légitimité  et la justesse de la cause du peuple kabyle et des autres peuples qui revendiquent leur droit à  l’autodétermination. Nous exprimons toute notre solidarité fraternelle au peuple kabyle que rien n’arrêtera sur la voie de sa libération.

TILELLI  I YIMEGHNASEN  IQVAYLIYEN

Le porte-parole officiel du Mouvement pour l’Autonomie du  Mzab
Khodir Sekkouti