Fortes chutes de neige au Djurdjura

0

Même son de cloche du côté du col de Chellata, dans la région d’Illoula Oumalou. Le chemin de wilaya 253, reliant les Tizi-Ouzou et Bougie est également bloqué. Les fortes chutes de pluies ont aussi causé l’effondrement d’un pont sur le chemin de wilaya 128 entre les villes de Tizi-Ouzou et Voghni, à hauteur du village Zerouda, dans la région de Tirmitine.

Même au niveau de la région de Tuβiret les intempéries et la neige ont causé des dégâts. Plusieurs axes routiers sont coupés à la circulation automobile, notamment à Chorfa et Ath Laaziz.

Les dégâts humains ne sont également de reste. Un père de famille âgé de 40 ans a été retrouvé mort avant-hier à Illitene, au pied du Djurdjura. La victime, originaire du village Aït-Aïssa, a été prise par une tempête de neige. Le pauvre a passé la nuit sous une couche de neige. Il est mort par hypothermie.
Du côté des autorités locales, aucune mesure n’a été prise en face de cette vague de froid et de tempête qui souffle sur la Kabylie. Cette même région, Illitene, a été tétanisée le mois de mars dernier par un gigantesque glissement de terrain. Les sinistrés n’ont jamais été relogés.

L’hiver ne fait que commencer et on enregistre déjà des pertes. La leçon de la tempête qui a duré un mois au début de l’année 2012 n’a pas été tirée apparemment. La question qui taraude les esprits et de savoir si une autre tempête ou pire se reproduira cette année encore. L’inquiétude de la population villageoise des montagnes et villages kabyles va crescendo.

Izem Irath.info

Photos: Archives, DR