France : Affaire Sonatrach ENI et SAIPEM – Le CNI et MCAF saisissent le tribunal de grande instance de Paris

6

ALGÉRIE (Tamurt) – Il s’agit de l’argent issu du scandale SONATRACH – ENI et SAIPEM, tels que révélé par les juges milanais.

Les signataires, Mohand BARACHE président de l’association, Conseil National de l’Immigration (CNI) et Omar AIT MOKHTAR, coordinateur du Mouvement Citoyen Algérien en France (MCAF) disent, dans leur requête dont une copie nous été transmise, se déclarer dans leur droit de saisir cette instance au même titre que pourrait le faire le peuple algérien suite au « scandale financier qui vient d’être révélé par les juges milanais (Italie) duquel il ressort que plus de 260 millions d’Euros ont étés sont détournés par l’ancien ministre algérien, Mr Chakib KHELIL et des personnalités de son entourage ».

C’est la première fois que le blanchiment de l’argent de Sonatrach est cité en France. Cette affaire a éclaboussé le somment de l’état algérien et a révélé au monde entier sa gestion du bien du peuple qui continue à se nourrir de misère, de chômage et de répression.

La Rédaction