François Fillon refuse de recevoir Saïd Bouteflika !

12
Abdelaziz et Said Bouteflika

ALGÉRIE (Tamurt) – Des titres de la presse électronique et certains blogs de militants affirment, avec insistance, que Saïd Bouteflika s’est heurté à plusieurs tentatives de rencontrer le candidat de la droite Française aux élections présidentielles. Fillon, le plus favori de succéder à Hollande, a refusé catégoriquement de recevoir le frère du chef d’Etat Algérien.

Saïd Bouteflika, dit-on, a chargé Ali Haddad de prendre langue avec les amis de Fillon afin de fixer un rendez-vous avec lui. Mais sans succès. Saïd Bouteflika, qui veut à tout prix voir un candidat potentiel aux élections françaises, confirme, par cette attitude, qu’il veut succéder à son frère en 2019. Saïd Bouteflika sait pertinemment qu’il ne sera pas président sans l’aval de la France. Pour le refus de  Fillon,  les frères de Bouteflika sont très patients. Saïd ne lâche pas prise. Il réussira, à tout prix, à avoir un rendez-vous avec lui.

Fillon sait bien qu’il a besoin des privilèges sur le plan économique avec l’Algérie. Il a intérêt, lui aussi, de voir Saïd Bouteflika succéder à son frère Abdelaziz. Les intérêts personnels, puis claniques, ont toujours prévalu entre Alger et Paris. On dit même que Fillon a juste fait semblant de ne pas recevoir Saïd, mais il finira par le rencontrer. François Hollande, Sarkozy, Chirac et Mitterrand avaient tous des relations étroites avec le régime d’Alger qu’ils ont, de tout temps, protégé. Fillon ne peut pas faire exception aujourd’hui !

Lounès B pour Tamurt