Gaid-Salah décime le clan du général Tewfik

18
Gaid-Salah
Gaid-Salah

ALGERIE (TAMURT) – C’est une guerre de clans sans merci et inédite dans l’histoire de l’Algérie que vit actuellement le pays. Même pendant la période très difficile et incertaine de terrorisme, la crise n’a jamais atteint un tel seuil de dangerosité. Ce lundi, c’est le général kabyle Mehenna Djebbar (originaire de Larbâa Nath Irathen) qui a été mis sous mandat de dépôt à la prison militaire de Blida.

Pour l’instant, dans cette guerre de clans, c’est celui du général Ahmed Gaid- Salah qui a pris le dessus. Mais jusqu’à quand ? C’est la question qui se pose. En tout cas, le clan qui semble gêner le plus celui qui est actuellement au pouvoir est celui du général, kabyle également, Mohamed Mediène alias Tewfik. Au début, le choix a été porté uniquement sur les têtes de ce clan, aussi bien dans l’armée que sur la scène politique. Il a été procédé à l’arrestation des deux généraux Tewfik et Tertag ainsi que de Ahmed Ouyahia, Amara Benyounès et Amar Ghoul. Ces derniers sont tous des éléments du général Tewfik que ce dernier a propulsé au-devant de la scène afin d’avoir la mainmise sur la scène politique dès le milieu des années 90. Mais le fait de mettre en prison ces cinq personnalités ne semble pas avoir été suffisant pour éradiquer complètement la faction de l’armée la plus puissante durant les années quatre-vingt-dix.

La partie de l’armée qui décide aujourd’hui vient de passer à la vitesse supérieure en s’attaquant à un général qui était également très puissant pendant les années en question. Il s’agit du général Mehenna Djebbar mis sous mandat de dépôt depuis ce lundi 21 octobre 2019. Mehenna Djebbar était le bras droit de Tewfik. Homme très puissant, il avait notamment la charge de superviser et de gérer le dossiers de la Kabylie en y recrutant voire en fabriquant carrément des « personnalités politiques » qu’ils proposait à Tewfik et qui se voyaient, de fait, propulsé du jour au lendemain au-devant de la scène avec la complicité des quotidiens francophones dits indépendants qui se vendaient très bien à l’époque. Plusieurs rumeurs ont attribué de nombreux projets existant à Tizi Ouzou à Mehenna Djebbar. Mais les informations en question n’ont jamais pu être confirmées officiellement à cause de la prudence et de la discrétion que prennent les militaires qui s’engagent dans les affaires.

Avec la mise sous mandat de dépôt de Mehenna Djebbar, on peut dire que le clan du général Tewfik est en passe d’être démantelé complètement. Cette arrestation est également un avertissement aux autres figures importantes du même clan qui tentent encore de faire de la résistance pour rebondir.

Tarik Haddouche

18 COMMENTAIRES

  1. Vous êtes pris au piège du régime, qui fait une pirouette pseudo judiciaire, pour gagner du temps et à la fin, une fois installé le berzidan tout rentrés dans l’ ordre. Pas un seul sous ne retournerai dans la caisse!

  2. Moi je comprends pas pars tout y’a des kabyle méchants et des arabe aussi et des gentils aussi y on a qui aime l Algérie et y on a qui aime sa poche des deux côtés arrêtez cette polémique qui donn rien parceque elle est fausse a la base et je vous dis un truc tous qui cours deriere le pouvoir cherche que son avantage les gents qui craignent la responsabilité c est eux qui peuvent nous gouvernent si non comment on explique des gents a 90 ans qui sont toujours au pouvoir ne me dis pas parceque ils nous aimes mdr mais surtout pour ce protégé jusqu’ a la mort ….. Alors du mauvais et du bon partout et oublié tous sa

  3. Les voleurs sont tout simplement des voleurs … on te juge pour tes actes non pas sur tes origines… et GSA il n’a rien fait lui… son fils rien du tout… le malaise de l’Algerie vient de la région du Nord constatinois (réviser bien l’histoire…) c eux qui tirent les ficelles et qui mènent tlm par le bout du nez (discretement)

  4. Au sujet des origines kabyles de Tufik, moi j’ai entendu depuis longtemps que Boukharouba était aussi kabyle qui avait émigré à Guelma. Les services font tout pour nous faire croire qu’en réalité, bien que l’État algérien est arabe, il est quand dirigé par des Kabyles et non des arabes. D’ailleurs les arabophones ont cru jusqu’à ce jour que ce sont les Kabyles qui tennaiaent le pouvoir depuis 62.

  5. Le général Mediène n’est pas Kabyle mais un arabe originaire de l’ouest algérien. En revanche ,c’est sa femme qui est Kabyle.

  6. @Ath-snouss
    Sans la Kabylie et les Kabyles, aujoud hui tu serais en trien de chanter la Marseillaise! Mais bref a sa place tu chance la Hamdoulilaise,… pas tellement de changement.. un colon pour un autre. A moins que tu ne sois descendant de Benou Hillals, donc ce cas tout est en place pour toi pour le moment

  7. @fettou, La Kabylie après 63 a rompu politiquement avec le régime criminel qui venait de faire le massacre d?etat en Kabylie, unique région à avoir dit non au coup d’Etat. Ensuite pour palier au vide de représentativité politique du régime dans cette région, boukharrouba avait procédé par intégrer dans les rangs du pouvoir des personnalités d’origine Kabyles mais qui n’ont jamais été votées en Kabylie. Ainsi la cooptation remplacera la représentation. Des fonctionnaires sont donc exhibés comme faisant partie de l’Etat arabe. En réalité toutes les élections n’ont jamais eu echo en Kabylie parce que la fracture politique de 63 avec le temps s’est accentuée pour devenir rupture culturelle. Alors on invente les partis courroie d’assimilation, là aussi tout est voué à la déchéance jusqu’à nos jours. Donc ces sieurs qu’ils soient d’origine Kabyle ne change rien vu que la Kabylie refuse leur role.

  8. il est originaire de guenzet donc kabyle
    Et alors il est où le problème
    Par contre il a vécu toute sa vie à Alger

  9. des chacals sous les toisons des agneaux et le jour ou fut une grande tempête , la force des vents à finis par nous révéler les vraies créatures qui se cachent sous la laine saine des innocents … » » . souvent pour ne pas dire parfois , la réalité des chose nous démontre uniquement ce qui se trouve sur la surface du pot de miel …. MAIS LES TEMPS A VENIR , vont incitaient chaque Algériens et Algériennes , A se pincer et se griffer les joue pour toutes les tromperies qui l’ais ont ensommeillée durant (( 6 )) décennies c’est une chose que personnes ne pourras se la faire pardonner . ceux qui ont sortiront indemnes ceux sont ceux qui ont une pierre a la place du cerveau … » » Et Ainsi vas la vie …L’Épine-Soigneuse

  10. @Ait Ameur, vous avez raison, c’est le DRS qui lance ces fausses informations, c’est dans la technique coloniale que de briser la solidarité intra-groupe kabyle.

  11. @Ath-snouss, Ridicule, sans la kabylie en 63 le maroc aurait pris meme bechar. Que dire des agents du Caire du groupe d’Oujda, tous marocains imposés par la France!

  12. l’Algérie n’est pas un état artificiel, sinon le makhzen aurait depuis longtemps placé sa capitale à Tizi Ouzou ou Djurjura…

  13. Guerre des clans des généraux prédateurs et charognards qui règnent sans partage depuis 1962, et qui ont organisé le pillage et conduit ce pays artificiel hérité du colonialisme au désastre économique et social, et plongé les kabyles dans la misère, et la détresse identitaire, économique et sociale. Il fait lui aussi parti du système militaro-mafieux, et il s’est lui aussi servi directement dans les caisses de l’état.

  14. …Pour abus de pouvoirs et enrichissements illicites entre autre et non parce qu’il est kabyle. Décidément encore une fois une boîte de »Doliprane » est toujours nécessaire à côté de soi au cas où …

  15. General T Mediene n’est pas Kabyle. Je vous defie de le prouver! Il n y as aucune famille Mediene en Kabylie. Quand sa femme est morte il l’as enterre a Oran. Cela vous montre ou se trouve ses origines.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici