Gaïd Salah se méfie des officiers kabyles

3
Gaid Salah passe son armée en revue
Gaid Salah passe son armée en revue

ALGERIE (TAMURT) – De jeunes officiers Kabyles engagés dans les rangs de l’armée algérienne vivent des pressions terribles, ces derniers temps. Selon un officier kabyle, qui a exigé de garder l’anonymat pour des raisons évidentes, de la caserne d’Ali Khoudja à Alger, certains hauts gradés kabyles ont été même désarmés.

Notre interlocuteur n’a pas donné beaucoup de détails sur ces cas, mais ils semble que l’armée algérienne, dirigée par Gaid Salah, se méfie sérieusement des officiers issus de Kabylie. C’est une exclusion de fait de la Kabyle qui ne dit pas son nom. « Chaque officier kabyle est surveillé. Ils ont des dossiers détaillés sur leurs opinions politiques. Beaucoup de militaires kabyles, surtout les jeunes, ne cachent plus leur hostilités aux décideurs algériens », nous confie notre interlocuteur.

Certains militaires kabyles sont même pour indépendance de la Kabylie. En cette période de crise politique et de la prise des pleins pouvoirs par l’armée algérienne, les décideurs craignent sérieusement les officiers kabyles de fomenter une rébellion. C’est pour cette raison que certains hauts gradés kabyles ont été même désarmés par leurs supérieurs.

Nadir S.

3 COMMENTAIRES

  1. Bis repetita, c’est exactement ce qui s’était passé au plus fort des massacres de la population kabyle en 2001. La quasi majorité des officiers et sous officiers kabyles avaient été désarmés. Le kabyle, même le plus soumis, sera tjrs considéré comme suspect par les arabes algériens, suspect de quoi? mais d’être kabyle est déjà suspect!
    Il faut alors demander à tous ces jeunes de ne pas répondre aux ordres d’incorporation, en plus souvent ils sont en première lignes comme ggf.

  2. Est ce que les kabyles ayant adopté la voie de la lucidité, depuis belle lurette, sont étonnés ? Non bien sûr ! Qu’attendre franchement d’un pouvoir arabo musulman ? Rien, nada, que dal, niet… Celui ci est par définition totalitaire.
    Kabyles, où que vous soyez, réveillez vous bon sang, vous n’avez rien à gagner à demeurer au sein de la sinistre farce algérienne, si ce n’est l’humiliation, la méfiance, la haine, le mépris et j’en passe. Arrêtez de croire au père Noël, il n’existe pas !!!
    C’est fou de constater la naïveté, le déni de trop de Kabyles encore aujourd’hui, avec toutes les misères que nous a offert avec générosité l’Algérie, pays qui n’en est pas un, qui plus est dirigé par des loups et cautionné par sa population.

  3. La difference culturelle signifie qu’il y a intrinsèquement divergence de valeurs et donc et des pratiques politiques. Chaque culture à sa vision du monde. Le triptyque cher à Saadi et karim tabou est juste un piège à lapins, que la Kabylie à éjecté.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici