Gaid Salah envoie des renforts policiers en Kabylie

4
Manifestation à Bouira Kabylie
Manifestation à Bouira Kabylie

KABYLIE (TAMURT) – Le général putschiste Gaïd Salah a déployé d’impressionnants renforts policiers et de gendarmes en Kabylie. Des colonnes de véhicules et camions de gendarmeries stationnent en ce moment, jeudi 11 avril 2019, aux frontières de la Kabylie. Les renforts sont envoyés à Boumerdès et à Bouira pour fermer les autoroutes qui relient la captitale algérienne à la Kabylie.

Les services de sécurité ne veulent pas apparemment voir les Kabyles de Tizi Ouzou, Tuviret, Boumerdès et Vgayet rallier demain la capitale algérienne, Alger. Les renforts sont envoyés pour quadriller les villes Kabyles. Pourtant les manifestations touchent les 48 wilayas algériennes. Curieusement, aucune autres région d’Algérie n’est concernée par les renforts sécuritaires, à la vielle des manifestions contre le régime prévues à travers toute l’Algérie.

« On va tracer nos frontières exactement à partir des endroits ou le régime algérien a placés ses convois de gendarmeries et de policiers », nous déclare un indépendantiste kabyle, ce matin à la ville de Tizi Ouzou. Pourquoi les décideurs intensifient la pression sur la population civile kabyle?
Pourtant, ils ne sont pas les seuls à sortir dans la rue. Les manifestants kabyles sont-ils en danger? La vigilance est de mise. Les décideurs sont capables de massacrer les Kabyles et faire encore couler le sang en Kabylie.

Nadir S.