La gendarmerie s’inquiète de la montée du MAK en Kabylie !

27
montée du MAK

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Un rapport de la gendarmerie a Tizi-Ouzou, remis à leur hiérarchie à Alger, dont une copie a atterri dans le bureau du wali de Tizi-Ouzou, s’alarme sur la capacité du MAK de « mobiliser presque toute la population en Kabylie ».

« Un membre du cabinet du wali nous a informés que plusieurs rapports de la gendarmerie font part du monopole de MAK en Kabylie », nous révèle un élu à l’APW de Tizi-Ouzou. Selon toujours notre source, les services de la gendarmerie reprochent  aux services de la police de ne pas  «réagir brutalement contre le militants du MAK et accusent même certains officiers de polices d’être sympathisants de ce mouvement». Le rapport de la gendarmerie explique aussi, selon toujours notre source, que «ce ne sont pas seulement les jeunes qui y adhèrent au MAK, mais ces derniers mois même des personnes âgées ne cachent plus leur sympathie pour la libération de la Kabylie ».  Notre source ne donne pas plus de détails, mais on peut comprendre par ce rapport que la gendarmerie de Tizi-Ouzou offre ses services pour prendre totalement en main le dossier du MAK en Kabylie.

Comme si la brutalité de la police politique envers les militants du MAK ne suffit pas. A l’approche des marches du 20 avril en Kabylie, les autorités coloniales veulent redoubler d’atrocité envers le peuple kabyle. On parle même de la préparation d’une série d’attentats terroristes en Kabylie par le pouvoir pour faire l’ombre sur les manifestations pour l’indépendance  de la Kabylie en avril 2017 !

Rabah Amokrane