Et le général Toufik, monsieur Ouayahia ?

7
Ahmed OUYAHIA

ALGÉRIE (Tamurt) – Pour Ahmed Ouyahia, ce sont ceux qui possèdent la double nationalité qui sont derrière les malheurs des algériens. Une simple analyse d’un homme qui a passé une bonne partie de sa vie à diriger l’Algérie.  A suivre sa logique, donc le général Toufik, qui est issu de l’armée Française est le premier concerné par ces accusations. Mais Ouyahia ne l’a pas ciblé. Il ne parle pas de lui, surtout que c’est son mentor.  

Responsable de l’assassinat de plus 520 000 civils et l’enlèvement de plus de 20 000 militants durant la guerre, depuis 1992, de l’armée contre le peuple, de l’assassinat de Boudiaf, de Matoub Lounès et de 129 jeunes kabyles, pour ne citer que ces drames, le général Toufik est présenté par tous les titres de la presse algérienne comme un patriote. Pourtant il est la source du mal que vit ce pays. Même des hommes du régime le reconnaissent. Le général Toufiik, comme Nezzar, Lamari, Lrbi Belkhir, sont tous des enfants de l’armée Française. Ceci, durant la guerre de libération, entre 1954 et 1962.

C’est une réalité que le régime algérien veut faire oublier et d’effacer. Pis encore, le général Toufik, s’est engagé volontairement dans les rangs de l’armée Française. Il ne faisait pas partie des jeunes mobilisés par les autorités Française comme il veut le faire croire. Sans parler de son niveau d’instruction qui ne dépasse pas le cycle primaire, il n’a aucune capacité de devenir même pas un simple soldat en principe.

Lounès B 

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici